Info+
RDC : Impliqués dans la fraude électorale, les gouverneurs de Kinshasa, Equateur et Mongala suspendus

RDC : Impliqués dans la fraude électorale, les gouverneurs de Kinshasa, Equateur et Mongala suspendus

Les gouverneurs des provinces de Kinshasa, Équateur et Mongala, concernés par l’annulation des suffrages par la Commission électorale nationale indépendante (Ceni) pour fraudes, sont interdits d’engager leurs entités en attendant les animateurs qui seront élus.

Cette décision ressort du communiqué du 11 janvier 2024 signé par le vice-ministre de l’Intérieur.

Cette décision fait suite aux irrégularités enregistrées lors de l’élection présidentielle et les legislatives nationales et provinciales du 20 décembre 2023, tirant ainsi les conséquences de la décision de la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI) en rapport avec les irrégularités enregistrées lors du scrutin.

Les gouverneurs de ces trois provinces sont accusés d’être impliqués dans la fraude électorale.

Le Vice Premier Ministre de l’Intérieur et Sécurité a chargé les vice-gouverneurs de ces provinces d’assurer l’intérim pour expédier les affaires courantes.

La décision reste applicable jusqu’à nouvel ordre en attendant l’organisation des élections pour les nouveaux animateurs dans les provinces concernées, afin de ne pas perturber l’administration et le fonctionnement de ces entités.

Les gouverneurs de la ville province de Kinshasa, Equateur et Mongala sont accusés de « fraude, vandalismes des Dispositifs électroniques de vote (DEV), bourrages d’urnes » lors des élections du 20 décembre.

Jules Ninda

Lire Aussi Sur Matininfos.NET

Parlement Assemblée Nationale

Investiture du Gouvernement Suminwa : 30.000 USD par député national pour le vote de confiance, le CREFDL invite la justice à diligenter une enquête

Le Centre de recherche en finances publiques et développement local (CREFDL) dénonce les pratiques de …

Avez-vous aimé l'article? Partagez et Laissez votre commentaire