Home / A La Une / [Dimanche des rameaux/fermeture des lieux de culte] Covid-19 contre Goliath : Ambongo propose la célébration restreinte des messes, la Police s’interpose !
Mgr AMBONGO

[Dimanche des rameaux/fermeture des lieux de culte] Covid-19 contre Goliath : Ambongo propose la célébration restreinte des messes, la Police s’interpose !

La Police nationale congolaise (PNC) est intervenue pour imposer les mots de la loi en lieu et place de ceux de la foi. Pas question de tergiverser pour faire respecter les mesures draconiennes prises par le Chef de l’État Félix-Antoine Tshisekedi. « Fermeture des lieux de culte et rassemblement de pas de plus de 20 personnes » ne sont pas deux concepts interchangeables.  Le dimanche des rameaux maintenu dans différentes Églises catholiques ce 05 avril a été annulé bon gré mal gré coronavirus oblige.

Les mesures draconiennes prises par le Chef de l’État Félix-Antoine Tshisekedi il y a de cela deux semaines sont de stricte application. Ces restrictions sont respectées par les uns mais boudées par les autres mêmes par les institutions qui devraient prêcher par l’exemple, celles qui s’érigent souvent en donneur des leçons dans différentes crises politiques au pays il y a belle lurette.

C’est le cas de la puissante l’Église catholique. Son Éminence le Cardinal Fridolin Ambongo Besungu avait maintenu des messes tant des rameaux que la fête de Pâques à nombre limité (moins de 20) ouvrant ainsi les lieux de prière qui devraient pourtant être fermés.

La Police nationale alertée a saisi la balle au bond pour instaurer la loi, rappelant les uns et les autres à l’ordre. L’Église universelle a fini par reculer in extremis pour interdire toutes les éventuelles messes.

« Chers Curés Doyens,  veuillez demander aux Curés de ne pas inviter les fidèles à la messe. Qu’ils restent chez eux. C’est pour éviter le débordement par rapport aux mesures de riposte. Les prêtres béniront les rameaux. Les fidèles les prendront plus tard. Merci beaucoup. Abbé Georges Njila » pouvait t-on lire dans différents forums d’obédience catholique le matin.

Ce message du Secrétaire Chancelier Georges Njila  est transmis urbi et orbi pour atteindre tous les fervents catholiques mais d’autres l’ont reçu après. Une poignée de paroisses de l’archidiocèse de Kinshasa a célébré la messe avec moins de 20 personnes. C’est le cas à Saint Luc/Macampagne dans la commune de Ngaliema à un jet de pierre du célèbre restaurant  » Lolo La Crevette ».

S’il n y a pas eu de messe à Saint François de Sales de la commune de Kintambo du moins il y a eu un dispositif policier, qui a été placé juste à côté du stade Vélodrome à quelques mètres de l’édifice religieux pour veiller au grain.

 SAINT PAUL, LE FOYER DES INTERPELLATIONS

A en croire des sources dignes de foi, la paroisse Saint Paul a donné la puce à l’oreille hier soir pour que la hiérarchie de l’Église apostolique revienne sur sa décision. Un véritable essai clinique qui a échoué pour homologuer dans les heures qui suivent le vaccin autorisant de célébrer les messes en plein Covid-19.

« A Saint Paul dans la commune de Barumbu, le Curé et quelques fidèles ont été interpellés hier samedi soir pour la messe de rameaux. Selon des sources proches, les Forces de l’ordre ont exigé au moins 5000 USD d’amende correctionnelle. La hiérarchie de l’Église est revenue sur sa décision. Elle a opté pour l’annulation », a révélé un Monsieur qui a requis l’anonymat.

Le mercredi 18 mars, le président de la République Félix-Antoine Tshisekedi avait pris des mesures de restrictions sur toute l’étendue du territoire national pour endiguer la propagation du coronavirus. Dans le lot la fermeture des lieux de prière, des bars, écoles, des Instituts Supérieurs et Universités pour un mois.

« La loi du plus fort est toujours la meilleure » dit-on. Ce combat entre Covid et Goliath est remporté comme dans la Bible par le petit virus rappelant ainsi le petit roi David.

La RDC enregistre suite au Coronavirus plus d’une centaine de cas, au moins 18 décès. L’épicentre de la ville, Gombe est en confinement du 06 au 20 avril.

Gloire BATOMENE

Essayer encore

George Floyd

Meurtre d’un noir par la police américaine : l’Union Africaine dénonce le racisme

Le président de la Commission de l’Union africaine (UA) a condamné ce vendredi la mort …

Avez-vous aimé l'article? Partagez et Laissez votre commentaire