dialogue

CONVOQUE POUR 14 JOURS, LE DIALOGUE EST A SON 43eme JOURS

Dans les rues de Kinshasa et dans les états major des partis, c’est la seule question que tout le monde se pose.  A quand la fin du dialogue national ?

Selon les dernières nouvelles, un consensus serait en passe d’être trouvé.  D’ailleurs, en lieu et place de la plénière le mardi 11 octobre 2016 à la cité de l’union africaine, le facilitateur Edem Kodjo a plutôt organisé une autre séance de travail en comité restreint entre les délégués de la majorité et de l’opposition.

De sources proches, l’on renseigne que la signature de l’accord politique tant attendu par les sociétaires de la famille politique du Chef de l’Etat devrait intervenir incessamment comme l’avait souhaité le chef de l’Etat à Kingakati, le dimanche 09 octobre 2016. Car à ce jour tous les préalables que brandissaient  des pro-Kengo et des pro-Kamerhe  avant leur retour à la cité de l’union africaine pour la signature de l’accord politique dont des copies leur avaient été distribuées par le Facilitateur Kodjo avant les événements du 19 et 20 septembre sont en phase d’être répondus.

Sur une radio périphérique, André Alain ATUNDU, porte parle de la MP a lâché ceci «  l’obstacle majeur, l’attribution du poste de premier ministre à l’opposition, est levée… »

A présent, la course à la primature est ouverte, en interne entre le camp de Vital Kamerhe, Co-modérateur du dialogue pour le compte de l’opposition, et celui de Léon Kengo Wa Dondo, Président du Sénat et Autorité morale de l’Opposition républicaine. Les deux principaux candidats «  premiers ministrables » brandissent des cartes de visite pour estimer pouvoir servir d’interfaces aux occidentaux foncièrement hostiles au dialogue à la cité de l’union africaine, en raison de son déficit d’inclusivité.

Lire Aussi Sur Matininfos.NET

Congrès National de Petits Chanteurs lancé à Goma

RDC : La paix et la cohésion sociale au cœur du Congrès National de Petits Chanteurs lancé à Goma

Plusieurs centaines des jeunes venus de toutes les provinces de la République Démocratique du Congo …

Avez-vous aimé l'article? Partagez et Laissez votre commentaire