Home / A La Une / Covid-19/Olive Lembe Kabila : « Nous devons produire nous-mêmes ce que nous consommons »
L'ex-First Lady de la RDC Marie-Olive Lembe sensibilisant à la production des denrées alimentaires. Elle invite également les vendeuses à éviter la spéculation
L'ex-First Lady de la RDC Marie-Olive Lembe sensibilisant à la production des denrées alimentaires. Elle invite également les vendeuses à éviter la spéculation

Covid-19/Olive Lembe Kabila : « Nous devons produire nous-mêmes ce que nous consommons »

L’ex-First Lady de la RDC Marie-Olive Lembe Kabila invite les Congolais à une autoprise en charge sur le plan alimentaire. Produire eux-mêmes tout ce qu’ils consomment. Une remise en question de tout un chacun en cette période où la pandémie du coronavirus se veut non seulement une urgence sanitaire mais aussi une crise économique touchant le secteur alimentaire. C’est ce qui ressort de sa sensibilisation à la production des denrées alimentaires en l’occurrence les feuilles de manioc.

Le Covid-19 ne frappe pas que sur le plan sanitaire des citoyens du monde mais aussi sur le plan alimentaire.

L’ex-première dame du Congo a saisi la balle au bond pour mener une forte sensibilisation au sein de la population congolaise en général et celle de Kinshasa en particulier en vue de ne pas être à la merci de l’aide extérieure en tout et pour tout.

Pour lier la parole aux actes, elle a mis sur le marché des feuilles de manioc en provenance de son champ de 100 hectares soit 10.000 mètre carré hier lundi. Une manière d’inviter les mamans à éviter la spéculation comme c’est souvent le cas à Kinshasa.

D’ailleurs le vendredi 27 mars dernier la grande agglomération a connu une hausse vertigineuse des produits de première nécessité. A la base, la claustrophobie de quatre jours avec intermittence de deux jours s’étalant sur trois semaines imposée par les autorités provinciales.

Prêchant par l’exemple comme à l’accoutumée, cette femme éprise de générosité dit jouer sa partition en cette période où l’adrénaline de la population ne fait que monter en redoutant un éventuel confinement total.

« Je fais ce que je peux et je demande à tous ceux qui peuvent participer à combattre la famine de le faire en produisant nous-mêmes ce que nous consommons. Vous voyez bien qu’en cette période difficile ceux qui prétendent être soit disant nos amis ne se précipitent pas pour nous apporter de l’aide. Il ne faudrait pas être naïfs mes chers compatriotes. Nous devons produire nous-mêmes ce que nous consommons« , a interpellé la conscience de tous.

Et de conclure en souhaitant une santé de fer et des bénédictions à ceux qui vont bénéficier de ses services.

 » Je vous aime beaucoup,c’est pour cela je fais ça. Je souhaite une bonne santé à ceux qui vont profiter de ces feuilles de manioc. Que Dieu nous protège tous« .

Le coronavirus sévit en RDC depuis le 10 mars dernier. Cette maladie a contaminé au moins 81 personnes au pays et a causé la mort de 8 personnes, trois en sont guéries.

Gloire BATOMENE

Essayer encore

George Floyd

Meurtre d’un noir par la police américaine : l’Union Africaine dénonce le racisme

Le président de la Commission de l’Union africaine (UA) a condamné ce vendredi la mort …

Avez-vous aimé l'article? Partagez et Laissez votre commentaire