Tshisekedi et Katumbi

RDC : Présidentielle 2023, Felix Tshisekedi réagit sur la candidature de Moise Katumbi

L’annonce de la candidature de Moïse KATUMBI à la prochaine présidentielle de 2023 est au coeur des debats dans plusieurs etats majors de partis politiques. Aujourd’hui, cette candidature qui était presque un secret de polichinelle suscite des vives réactions surtout dans les rues de Kinshasa.

Et le Chef de l’État Félix Antoine TSHISEKEDI s’en est aussi mêlé et a donné son point de vue. En réaction à l’annonce de la candidature de Moise Katumbi, Félix Tshisekedi dit être serein et parle d’un match amical qui va se jouer entre Katumbi et lui lors de cette présidentielle.

Dans une intervention à la Radio France Internationale (RFI) le lundi 19 décembre dernier, le Chef de l’État congolais a indiqué  »qu’il y a aucune chance qu’un candidat qui représente Joseph KABILA puisse faire un score qui pourrait gêner ».

 »Nous sommes deux leaders et c’est tout à fait normal, à mon avis pourvue que le processus électoral soit crédible, il n’y a aucune chance qu’un candidat qui représente Joseph KABILA puisse faire un score qui pourrait gêner cet éparpillement des voix au sein de l’opposition. Donc je pense que la bataille se fera plutôt entre les leaders de l’opposition. Pour moi et Moïse KATUMBI, ça sera un match amical », a-t-il déclaré.

Entre temps, une certaine opinion estime que M. Katumbi a trahi Félix Antoine TSHISEKEDI d’autant plus qu’ils faisaient tous parti de l’Union sacrée de la nation.

Rappelons que la parti Ensemble pour la république, parti cher à Moïse Katumbi est en congrès depuis le mardi 20 décembre dans la ville de Lubumbashi en vue de désigner son candidat la présidentielle de 2023 ou encore entériner la candidature de Katumbi.

Jules Ninda

Lire Aussi Sur Matininfos.NET

RDC : Enfin, un ambassadeur pour représenter le pays au Burundi

Diaspora : Les congolais vivant au Burundi dénoncent les agissements du nouvel ambassadeur

S’enrichir illicitement ou implicitement par tous les moyens nécessaires, c’est le nouveau cheval de bataille …

Avez-vous aimé l'article? Partagez et Laissez votre commentaire