Eve Bazaiba

Bons offices de la cenco : Le Front pour le respect de la constitution se retire des négociations politiques

La menace a été mise en exécution. Cette plateforme politique qui accuse le rassemblement des forces politiques et sociales acquises au changement de s’être emparé du quota et du front et de la société civile avec la bénédiction de la cenco a décidé   de s’en aller.

Le front fustige, selon leur propre terme,  «  le comportement hégémonique du rassemblement qui avec l’appui de la cenco s’est attribué tout le quota réservé à l’opposition politique et à la société civile ». Pour Eve Bazaiba, coordonnatrice du front et secrétaire général du MLC, « la cenco nous a demandé de designer cinq délégués pour participer à ces pourparlers. Mais sur place, nous avons appris que le rassemblement n’a libéré que deux sièges pour le front. La cenco nous a renvoyé au près  du rassemblement pour supplier un siège en plus. Comment à deux nous pouvons travailler dans  les différentes commissions. La cenco a laissé faire  le rassemblement qui s’est arrogé tout le quota ». Et en rapport avec la participation du MLC, des sources dignes de foi annoncent que le MLC préfère   envoyer ses propositions écrites, propositions qui seront débattus par les participants aux pourparlers menés par les Evêques de la Cenco.

Dans l’entretemps,  les négociations  directes se sont poursuivies à huis clos au centre interdiocésain de Kinshasa après leurs suspensions vendredi dernier. Trois commissions ont été ainsi  constituées. La première est chargée  de la gouvernance  des institutions après le 19 décembre, la  deuxième est chargée du processus électoral et la troisième s’occupe de la décrispation  politique.

Ci-dessous le communiqué:

Front pour le respect de la constitution
PB

Lire Aussi Sur Matininfos.NET

Congrès National de Petits Chanteurs lancé à Goma

RDC : La paix et la cohésion sociale au cœur du Congrès National de Petits Chanteurs lancé à Goma

Plusieurs centaines des jeunes venus de toutes les provinces de la République Démocratique du Congo …

Avez-vous aimé l'article? Partagez et Laissez votre commentaire