Magloire Paluku

Insécurité à l’Est : « Nous devons valoriser nos morts, car la guerre est génocidaire », Magloire Paluku

La guerre interminable et l’insécurité infinie depuis plus de deux décennies dans la partie orientale de la République Démocratique du Congo ne laissent indifférent plus d’un congolais.

Là où un peuple innocent est tué et massacré à la longueur des journées, violenté, torturé et pillé, le silence des uns serait une pire conspiration.

 »Nous devons valoriser nos morts car ce qui se passe à l’Est de la République Démocratique du Congo depuis quelques années, est une guerre de génocides », a déclaré Magloire Paluku, revenant sur les propos du président rwandais Paul Kagame en début de la semaine dernière à Paris.

Invité de l’émission  »Digi Presse » sur Digital Congo le week-end dernier, le patron de Kivu one, une chaîne Radio de Goma, a fait savoir que la réaction échaudée de Paul Kagame à Paris,  »est une nette communication et marketing pour vendre, aux yeux du monde, le génocide de son pays en contre campagne de tous les massacres qui se font enregistrer chaque jour dans l’est de la RDC. »

Pour lui, le président rwandais ne peut jamais reconnaître en aucun jour qu’il y a le génocide au Congo car, poursuit-il, dans une région, il est difficile que la communauté internationale soutienne ou valorise deux génocides dans une même région.

Profitant de cette occasion, ce journaliste de renom a proposé que le génocide du Congo soit inscrit dans un palmarès.

 »Les morts de la RDC doivent être inscrits dans le palmarès. Sinon, nous ne saurons pas les valoriser car le génocide c’est de l’argent, le pouvoir… Je propose aux ministres des affaires étrangères, de la communication, des droits humains et d’autres, à produire un document qui répertorie tous les massacres depuis les années 90 jusqu’à présent », a-t-il souligné.

Il poursuit son approche en proposant que chaque fausse commune soit exhumée et que des massacres de Makobola, Kasika, (…), soient valorisés.

Pour rappel, le président rwandais Paul Kagame avait déclaré, à Paris, que le Rwanda n’est pas responsable des massacres qui se font enregistrer à l’est de la RDC. Une déclaration qui a suscité un tollé dans l’opinion publique et politique Congolaises.

Jules Ninda

Lire Aussi Sur Matininfos.NET

Muhindo Nzangi

ESU: 16 universités jugées viables pour organiser les études dans la faculté de médecine!

Le ministre de l’Enseignement supérieur et universiade (ESU) Muhindo Nzangi Butondo a, dans une note …

Avez-vous aimé l'article? Partagez et Laissez votre commentaire