fecofa-siege
Siège de la FECOFA à Kinshasa/Gombe (Ph. Tiers)

Affaire Guelor Kanga : la Fegafoot contre-attaque, la Fecofa tacle

La Fédération gabonaise de football (FEGAFOOT), a présenté rapidement ses moyens de défense auprès de la Confédération africaine de football (CAF), le samedi 1er mai. Un dossier sur l’affaire embarrassante de l’identité du milieu offensif de l’Etoile rouge,  Guelor Kanga qui l’oppose à la Fédération congolaise de football association (FECOFA). L’instance congolaise qui se dit sereine, a fixé l’opinion nationale et internationale de nouveau tout  en se passant de la surenchère verbale, ce lundi 3 mai. 

Les torchons ne cessent de brûler entre les Fédérations du Gabon et de la RDC depuis le mois d’avril jusqu’en ce mois de mai. La pomme de discorde est l’identité du joueur  « Guelor Kanga ». 

C’est via un communiqué rendu public, le samedi 1er mai que la FEGAFOOT est sortie de son silence avec une fouge sans précédent, quelques jours après avoir été notifiée par la CAF.

“Ce mémoire responsif apporte toutes les preuves irréfutables et formelles du parcours sportif en clubs et de l’éligibilité du joueur Guelor Kanga Kaku au sein de la sélection nationale A Gabon », peut-on lire dans son communiqué.

Elle balaie d’un revers de la main tous les moyens de défense présentés par les dirigeants de la FECOFA sur cette affaire.

« Conformément aux dispositions réglementaires de la CAF et du Code civil gabonais, battant ainsi en brèche toutes les allégations fallacieuses sans preuves de la FECOFA au sujet d’une prétendue usurpation d’identité, falsification et fraude de la FEGAFOOT pour son joueur Guelor Kanga Kaku », renseigne-t-il.  

 ÉLÉMENTS MUSCLÉS ÉTALÉS, VIVEMENT LA SÉRÉNITÉ CHEZ LES CONGOLAIS

La FECOFA, a réagi  à travers un autre communiqué. «Très respectueuse de sa consœur gabonaise et surtout des prescrits réglementaires en la matière, la FECOFA se refuse de toute communication ou commentaire de quelque nature que ce soit en rapport à son recours à la CAF quant à l’usurpation d’identité d’un joueur de la sélection gabonaise », a indiqué l’organe technique du football congolais.

« En sus, elle s’interdit d’emprunter cette vilaine piste des qualificatifs sulfureux, proches de l’injure facile, pour s’en tenir uniquement, la conscience tranquille, aux éléments et argumentaire musclés contenus dans son dossier de dénonciation à la CAF qui n’est nullement tributaire de quelque durée quant à ce. La dénonciation pouvant être soulevée à tout temps et tout lieu», a lâché l’instance. 

Une manière de répondre à l’argument mettant en avant le fait que Guelor Kanga est international depuis 2012 et que sa situation n’a jamais posé problème jusqu’à présent.

«Confiante en la CAF, en ses commissions permanentes et en ses organes juridictionnels, la FECOFA s’attend à l’aboutissement heureux de cette affaire pour que soient préservées l’équité, l’éthique morale et la loyauté dans nos pratiques footballistiques sur le continent», a conclu le communiqué.

Les Léopards de la RDC sous la houlette de Christian Nsengi Biembe ont ramassé la gamelle, 3-0 à Franceville contre les Panthères du Gabon. 

Cette rencontre comptait pour la 5è et avant dernière journée des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) Cameroun 2021 qui se disputera en janvier 2022. La CAF va se prononcer dans les prochains jours sur cette épineuse question.  

Guelor Kanga a joué à l’Entente urbaine de football de Kinshasa (EUFKIN) Malebo avec comme identité Kiaku Kiaku Kiangana notamment avec l’équipe de l’AS Odi. 

Gloire BATOMENE

Lire Aussi Sur Matininfos.NET

Muhindo Nzangi

ESU: 16 universités jugées viables pour organiser les études dans la faculté de médecine!

Le ministre de l’Enseignement supérieur et universiade (ESU) Muhindo Nzangi Butondo a, dans une note …

Avez-vous aimé l'article? Partagez et Laissez votre commentaire