Bukavu - direct procès en appel de Kamerhe

RDC : Les rebelles étaient aux portes de Bukavu depuis dimanche (témoignage exclusif)

Les interrogations au sujet de la dernière incursion du groupe des rebelles PCPA-A 64 dans la ville de Bukavu se multiplient chaque jour qui passe dans l’opinion publique tant au niveau provincial, national qu’international. Bien que les différentes déclarations et analyses volent dans tous les sens, certains témoignages expliquent simplement que cette attaque devrait avoir lieu le dimanche 31 octobre dernier.

Dans une interview exclusive accordée à Matininfos.net, une femme qui faisait partie de 8 personnes arrêtées lors de cette attaque le mercredi 27 octobre par la brigade universitaire de l’université officielle de Bukavu UOB témoigne : «Affaires itaanza dimanche 04h, bote bataenda Ku bilima njo kwenye kutakuwa local. Kulikuwa carte yenye banachapa na mukono, kila mtu pale anajuwa samedi saa bataingiya umu mu Bukavu officiellement… Banajuwa kwenye kila mtu ata shimamiya saa banapiga siflet ».

Ce qui veut dire en français: « l’affaire commence le dimanche à 4h, personne ne devrait passer la nuit à Bukavu. Tous devront aller dans les montagnes où ils devraient partager un repas convivial (local) avant d’attaquer la ville. Il y avait une carte dessinée à main qui définit la position de chacun quand ils vont attaquer officiellement la ville de Bukavu le samedi après le signal d’un coup de sifflet », a-t-elle témoigné en répondant aux questions de la garde universitaire avant d’être remise à la police.

Pour certains observateurs, il y avait moyen de déjouer cette incursion et prendre des dispositions nécessaires et sécuritaires, car les autorités étaient bien averties près d’une semaine avec arrestation des 8 personnes armées au campus de Karhale.

D’autres doutent par ailleurs que la trentaine de présumés présentés le mercredi 03 Novembre par le gouverneur de province soient réellement des rebelles. Pour eux, ce sont des personnes arrêtées arbitrairement lors du ratissage de l’armée loyaliste.

Dossier à suivre…

Rédaction Matininfos.net

Lire Aussi Sur Matininfos.NET

Vodacom

Vodacom Congo, meilleur employeur des femmes en RDC, lutte contre les violences domestiques grâce à sa politique globale

En 2019, le Groupe Vodacom a commandé une étude à KPMG qui a suggéré que …

Avez-vous aimé l'article? Partagez et Laissez votre commentaire