Sud-Kivu/attaques des communautés religieuses : Blaise Bulonza hausse le ton et propose la démission du ministère de l'Intérieur

Sud-Kivu/attaques des communautés religieuses : Blaise Bulonza hausse le ton et propose la démission du ministère de l’Intérieur

L’attaque des communautés religieuses a pris de l’ampleur depuis une certaine période dans la province du Sud-Kivu et précisément dans la ville de Bukavu. Les églises et couvents catholiques sont beaucoup plus victimes de cette mauvaise pratique qui semble s’installer petit à petit dans cette province.

Les causes de cette nouvelle barbarie sont de plusieurs natures notamment la pauvreté et le chômage, laisse entendre Blaise Bulonza, Coordinateur de l’Initiative pour l’Avenir Meilleur,INAM en sigle, une organisation oeuvrant pour la promotion et la défense des Droits de l’Homme et un Leader du Sud-Kivu.

Sud-Kivu-attaques des communautés religieuses - Blaise Bulonza hausse le ton et propose la démission du ministère de l'Intérieur

 »Les raisons qui font que les communautés religieuses du Sud-Kivu sont attaquées sont multiples notamment les cibles faciles, la précarité de la pauvreté, le chômage, le dysfonctionnement total des appareils répressifs de l’État, la démystification de la vie des prêtres,… », a-t-il déclaré ce dimanche 10 octobre intervenant dans l’émission  »Paix et Développement » à la Radio Maendeleo, une chaîne locale.

Sud-Kivu-attaques des communautés religieuses - Blaise Bulonza hausse le ton et propose la démission du ministère de l'Intérieur

Sidéré de cette attitude de certains malfrats, Blaise Bulonza a avancé quelques pistes de solutions et estime que le Ministre Provincial en charge de l’Intérieur devrait démissionner car incapable d’assurer la sécurité de la population et de présenter un plan de sécurisation de la province.

« Cette situation met en danger la population et surtout nos clergés d’où quelques pistes de solutions : le système d’alerte, communication et collaboration entre les paroisses en matière d’alerte precosse, et la démission du ministre provincial de l’intérieur qui est incapable de sécuriser la population et leurs biens », poursuit-il.

Réagissant dans la même émission, le Chef des travaux et Conseiller au Ministère provincial de l’intérieur Lupota Amisi, a indiqué que les autorités provinciales mouillent leur mallon à travers des conférences, séminaires et rencontres pour trouver une solution sur la question sécuritaire en Provence.

Entre temps, l’Archevêque de Bukavu, François Xavier MAROYI n’est pas resté indifférent quant à cette question qui inquiète les chrétiens catholiques.
Dans son message d’éveil de conscience adressé aux fidèles chrétiens et aux personnes de bonne volonté, vendredi 08 octobre 2021, l’Archevêque de Bukavu a rappelé le sens et les particularités du mois d’octobre dans le Diocèse de Bukavu notamment la commémoration de 25 ème Anniversaire de la mort du Monseigneur Christophe Munzihirwa et celle de Emmanuel KATALIKO et Charles MBOA.

« Mais pourquoi cibler particulièrement les structures d’Eglises? Est-ce pour chercher à la museler puisqu’Elle est parmi les rares qui lèvent la voix pour plaider la cause de cette population en détresse ? N’oublions pas non plus que qui dit Église voit Dieu, qui est mal aimé par les politiques et économiques du siècle! Saul, Saul, pourquoi me persécutes-tu?« , s’est questionné Mgr François Xavier MAROYI.

Il a lancé par ailleurs un message de persévérance dans la prière à ses fidèles, avant de les inviter à porter ceux qui souffrent et ceux qui font souffrir auprès du Dieu Sabaoth.

Pour rappel, les récentes attaques remontent du dimanche 03 octobre à la paroisse de Mugogo et le mercredi 06 octobre à la paroisse de Ciriri qui ont causé des conséquences énormes notamment les blessures physiques et le traumatisme.

Jules Ninda

Lire Aussi Sur Matininfos.NET

Vodacom

Vodacom Congo, meilleur employeur des femmes en RDC, lutte contre les violences domestiques grâce à sa politique globale

En 2019, le Groupe Vodacom a commandé une étude à KPMG qui a suggéré que …

Avez-vous aimé l'article? Partagez et Laissez votre commentaire