Femmes et santé mentale en Afrique : dans le cadre de son programme signature Heal by Hair, la Bluemind Foundation dévoile un rapport d’études croisées entre les femmes africaines et leurs coiffeuses.

Lomé, Douala et Paris, le 23 novembre 2021,-/African Media Agency (AMA)/- Selon l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), environ 66 millions de femmes souffrent de dépression et de troubles anxieux en Afrique et 85 % d’entre elles n’ont pas accès à un traitement. En effet, seul un pays africain sur cinq a une politique de santé mentale et la plupart consacre moins de 1 % de leur budget de santé au traitement des troubles mentaux. Ainsi, dans des sociétés où la santé mentale est taboue, le personnel soignant insuffisant et les ressources limitées, l’importance de trouver des solutions contextualisées apparait comme une impérieuse nécessité.

Dans ce contexte, la Bluemind Foundation dévoile les résultats d’études croisées menées auprès de 714 femmes et 148 coiffeuses dans sept pays d’Afrique francophone (Togo, Cameroun, Côte d’ivoire, Bénin, Mali, Sénégal et Guinée) et auprès de la diaspora en France. Ce Rapport s’intéresse particulièrement aux femmes, principales victimes des troubles de la santé mentale notamment en raison des violences physiques et psychologiques auxquelles elles sont exposées au quotidien.

Les conclusions du Rapport d’Etudes Croisées Heal by Hair, démontrent qu’il est urgent que soit menée une action collective et concertée autour de la santé mentale en Afrique. Il apparaît aussi qu’en faisant preuve d’audace, de créativité et d’innovation, en tenant compte de l’unicité des sociétés africaines et, surtout, en incluant tou·te·s les acteur·rice.s dans la chaîne de soin, il est possible d’apporter une solution efficace, durable, et à fort impact social. 

Les enquêtes de terrain nous apprennent ainsi que des coiffeuses secouristes en santé mentale seraient un facteur de mise en confiance pour les femmes africaines : plus de 6 femmes sur 10 feraient davantage confiance à une coiffeuse secouriste en santé mentale et 91% de coiffeuses sont prêtes à être formées.

« Si la psychiatrie est entrée dans ma vie par effraction et que j’en ai une connaissance intime, je sais aussi qu’il ne devrait y avoir ni honte ni fatalité aux troubles de la santé mentale. Ce sont des maladies comme les autres : elles peuvent se prévenir et se guérir » déclare Marie-Alix de Putter, Fondatrice et Présidente de la Bluemind Fondation. « Les faits sont là. Les chiffres du terrain, aussi. Tout le monde devrait avoir accès à des soins de santé mentale de qualité. Mais, pour 66 millions de femmes en Afrique, ce n’est pas le cas. Nous sommes déterminé·e·s à changer cela en co-construisant des solutions innovantes avec les premières personnes concernées. C’est aussi dans cette perspective que s’inscrivent les 10 recommandations du Rapport d’Etudes Croisées Heal by Hair qui visent à poser les bases d’une démarche collective porteuse d’espoir et de changements durables. » 

Pour télécharger le rapport complet « Heal by Hair, Rapport d’Etudes Croisées, Bluemind Foundation, novembre 2021 » : https://bit.ly/32gx9Bj

Distribué par African Media Agency (AMA) pour la Bluemind Foundation.

À propos du Programme Heal By Hair

Heal by Hair est le premier mouvement de coiffeuses secouristes en santé mentale en Afrique. Programme court et innovant de trois jours basé sur des recherches de pointe, entièrement revus et adaptés au contexte local, Heal by Hair s’inspire des principes utilisés par le programme international « Mental Health First Aid » (MHFA) qui est aujourd’hui reconnu, adapté et déployé dans 28 pays. Soucieux de fonder notre action sur les réalités culturelles et sociales propres au contexte africain, le programme Heal by Hair propose une approche innovante en santé mentale, consistant à mobiliser un réseau de professionnelles de la coiffure. 

À l’instar des formations en premiers secours somatiques, la formation Heal by Hair, permettra ainsi aux coiffeuses secouristes de devenir le premier maillon de la chaîne de soins et non des professionnelles de santé.

À travers le programme signature Heal by Hair, la Bluemind Foundation ambitionne de contribuer à améliorer la santé mentale et le bien-être de 5 000 000 de femmes africaines et de former 1000 coiffeuses dans 20 villes africaines à l’horizon 2035. 

À propos de la Bluemind Foundation 

Bluemind Foundation est une organisation internationale à but non lucratif fondée en juillet 2021 et présidée par Marie-Alix de Putter après l’assassinat de son époux et son expérience personnelle du stress post traumatique, de la dépression et de l’anxiété chroniques. Notre message constant repose sur une conviction forte : la santé mentale, c’est la santé. Avec l’ambition de faire de la santé mentale un enjeu social, sociétal, culturel et politique, la Bluemind Fondation se donne pour mission de déstigmatiser la santé mentale et de rendre accessible le soin pour tous·tes.

Le siège de la Bluemind Foundation est à Lomé (Togo) – avec des représentations à Douala (Cameroun) et Paris (France). 

La Bluemind Foundation s’appuie au quotidien sur l’expertise de personnalités africaines et internationales, réunies autour d’une vision commune. Aux côtés d’une équipe de direction opérationnelle, il y a notamment : 

Conseil d’Administration Madame Peace Vera Ahadji, Administratrice et coordinatrice de Comité des Parties Prenantes – Présidente de l’association Hands From Above ; Monsieur Patrick-Hubert Petit, Administrateur et coordinateur du Comité d’Audit – Président de Diderot Conseil International, ex Senior Executive KPMG ; Madame Marine Célia Hamou, Administratrice, VP Global talent acquisition, Novastone Capital Advisors.

Conseil Scientifique : Docteur Jalil Bennani, Psychiatre et psychanalyste ; Docteur Sonia Kanekatoua Agbolo-N, Psychiatre ; Docteur Christian Eyoum, Psychiatre ; Docteur Olga Porquet, Psychiatre ; Docteur Chrissy Kuoh, coordinatrice du Conseil Scientifique, thérapeute et doctorante en psychiatrie.

Comité des Parties Prenantes : Docteur Parfait Akana, Sociologue et anthropologue ; Madame Djénéba Gory, Entrepreneuse sociale, co-fondatrice de Suadela ; Monsieur Arnaudd Goulliard, Directeur de l’Institut Bergeret chez Fondation ARHM ; Docteur Sédric Degbo, Médecin & Fondateur REMA Tech.

Monsieur Mohamed Dabbour, consultant Senior Aestina Partners & ex CEO Milicom Africa est membre du Comité d’Audit.

Contact Presse

Martin Lingom
[email protected]
[email protected]
www.bluemindfoundation.org

The post Femmes et santé mentale en Afrique : dans le cadre de son programme signature Heal by Hair, la Bluemind Foundation dévoile un rapport d’études croisées entre les femmes africaines et leurs coiffeuses. appeared first on African Media Agency.

Source : African Media Agency (AMA)

Lire Aussi Sur Matininfos.NET

La Fondation Ford et Open Society Initiative for West Africa lancent un nouveau fonds pour mettre fin aux violences sexuelles en Afrique de l’Ouest

Avec un financement de départ de 3,75 millions de dollars, Kasa! espère lever 10 millions de dollars …

Avez-vous aimé l'article? Partagez et Laissez votre commentaire