Laurent Monsengo

Dimanche des rameaux: Laurent Monsengwo devant la jeunesse catholique au stade Tata Raphaël

Le stade Tata Raphaël de la commune de Kalamu a vibré dimanche 09 avril 2017 au rythme du dimanche des rameaux, un événement grandiose en prélude de la solennité de la fête de la Pâques qui aura lieu la fin du week-end prochain. La jeunesse catholique kinoise a répondu massivement malgré un soleil de plomb comme d’habitude à l’appel de son Éminence le cardinal Laurent Monsengwo Pasinya, archevêque de Kinshasa.

Dès 8h30, les jeunes habillés en général en rouge, munis des rameaux comme le veut la tradition dans l’Eglise universelle et venant de tous les coins et recoins de la capitale accourent vers le stade Tata Raphaël pour se procurer une place avant l’arrivée du cardinal Laurent Monsengwo Pasinya.
Vers10h30, les gradins du stade sont remplis comme un œuf et c’est la présentation de chaque doyenné et leurs paroisses respectives. Les jeunes manifestent leur présence en faisant du bruit tout en brandissant les rameaux ou les mains une fois que le modérateur de la journée évoque le nom de leurs paroisses.
L’archevêque de Kinshasa sur une toyota blanche fait son entrée, salue le public  fait le tour du stade.

Ce dernier se lève comme un seul homme en poussant des cris stridents et en chattant « Hozana e Hozana e Hozana na mwana wa Davidi » qui se traduit par  Hozana au fils de David, une façon des fidèles de se remémorer de l’entrée triomphale de Jésus à Jérusalem. Quelques minutes après il sort et  reviendra pour cette fois-ci débuter la messe à 10h50 avec les Evêques auxiliaires, une pléthore de prêtres, diacres et religieuses avec la  chanson « Ecce sacerdoce » qui se traduit du grec en français en voici le prêtre.

Les sourds muets au rendez-vous

Lors de la 1ère lecture, une personne vivant avec handicap en l’occurrence une sourde-muette par le truchement de ses bouts de doigts, écriture braille oblige a édifié l’assemblée en lisant Isaac 50,4-7.
La seconde lecture : Philippe 2,6-11  a fait l’objet d’un sourd qui a décrypté le contenu de ce passage biblique avec un interprète à ses côtés pour que le message passe auprès de l’auditoire.
La communauté catholique des sourds a lu toutes les quatre intentions de la messe pendant la prière universelle.

Le message de l’archevêque de Kinshasa

D’emblée, le natif de Molegbe a remercié le Seigneur pour ses bienfaits qu’il ne cesse d’accomplir au jour le jour à tous. Il a aussi mis en exergue la vocation non seulement dans le sacerdoce mais aussi et surtout dans l’environnement laïc et dans la profession où il a demandé à chacun d’être honnête, de mener une vie de grâce et de ne pas faillir à sa mission.
Le banditisme urbain  est  à bannir. Le Kuluna n’a pas sa place dans notre pays, il fait en sorte que les gens ne soient pas heureux.
En chutant, il a condamné la trahison de Judas Iscariote vis-à-vis de Jésus-Christ en comparant cet état de chose à la classe politique congolaise qui ne cesse de trahir les attentes et aspirations sempiternelles de sa population qui peine à nouer les deux bouts du mois. Jésus est érigé en véritable modèle , demande au peuple de prendre ses responsabilités et tout laisser entre les mains de Dieu.
La messe a pris fin à 14h25.

Gloire BATOMENE

Lire Aussi Sur Matininfos.NET

Direction de l'Autorité de l'Aviation Civile

RDC : Des dossiers accablants à la Direction de l’Autorité de l’Aviation Civile

Un dossier accablant a été ouvert au parquet accusant la direction générale de l’Autorité de …

Avez-vous aimé l'article? Partagez et Laissez votre commentaire