L'ancien joueur du TP Mazembe suspendu par la Fecofa pour 12 mois
L'ancien joueur du TP Mazembe suspendu par la Fecofa pour 12 mois. Parmi les griefs: Faux en écriture, atteinte au club et à son président

La Fecofa tape le poing sur la table, Meschack Elia écope de 12 mois de suspension

La Fédération congolaise de football association (Fecofa) vient de suspendre l’ international congolais et ancien sociétaire des Corbeaux de Lubumbashi, Meschak Elia Lina pour une durée de 12 mois avec interdiction d’accès aux installations sportives, et extension aux équipes nationales de la RDC, à la Caf et à la Fifa. Ce, après avoir été saisie par le Tout Puissant Mazembe de Lubumbashi qui avait signalé la disparition de son joueur après un test réussi au RSC Anderlecht en Belgique au mois d’août dernier.

Ça ne baigne pas dans l’huile pour Meschak (NDLR: prénom d’origine hébraïque signifiant huile en français) mais le TP Mazembe a mis l’huile sur le feu suite aux frasques, algarades du joueur qui pourtant devait se retrouver en Belgique.

Des griefs reprochés à ce joueur qui a fait une bonne impression lors de la dernière Can Égypte 2019 sont légion.

Meschack Elia incité par des agents véreux s’est retrouvé en Suisse, a demandé l’asile politique avant de forcer les portes de Young Boys ( Suisse Division I) par des moyens malhonnêtes : établissement d’un faux passeport dont l’année de naissance est 1997, susceptible de faire accréditer la thèse de sa minorité au moment de la signature de son premier contrat avec pour finalité de le faire annuler suite à son incapacité de contracter à la date précitée ;

Dans le site de Mazembe, le club fait également allusion à l’incitation à violer ses obligations contractuelles avec le club de la capitale cuprifère, accusation diffamatoires contre Mazembe et son président ;
complicité d’une rupture contractuelle avec son club, en violation manifeste de la réglementation de la FIFA, par l’acceptation des avantages indus dans le cadre des accords conclus avec le club de Young Boys.

Après avoir scruté tous les documents administratifs reçus à la Fecofa retraçant sa première affiliation au sein de l’ Ange Vert passant par le CS Don Bosco jusqu’ à Mazembe où le joueur est né le 06/08/1996, l’organe faitier du football congolais est arrivé à conclure que : « l’âge contenu dans le nouveau passeport de Meschack Elia est un faux en écriture. »

Se basant sur les textes fédéraux, le meilleur buteur et joueur du Championnat d’Afrique des nations (Chan) Rwanda 2016, s’est rendu coupable des faits infractionnels ci-après :

-Faux dans les titres, fait prévu et réprimé par l’article 52 du CDF
-Atteinte à l’honneur du TPM et de son Président, fait prévu et reprimé par l’article 49 du CDF ;
-Corruption passive, fait prévu et réprimé par l’article 53 du CDC
-Et pour ces motifs, il a été décidé de suspendre Meschack Elia pour 12 mois avec interdiction d’accès aux installations sportives, et extension aux équipes nationales de la RDC, à la CAF et à la FIFA.

Gloire BATOMENE

Lire Aussi Sur Matininfos.NET

LUYINDAMA

Foot : Au crépuscule de sa carrière, Christian Luyindama pose ses valises en Chine

L’ancien défenseur de Galatasaray (Division I Turquie), Christian Luyindama (30 ans), a quitté Kinshasa, hier …

Avez-vous aimé l'article? Partagez et Laissez votre commentaire