La Fondation Rockefeller injecte 55 millions de dollars pour que les vaccins Covid-19 soient acheminés des aéroports aux bénéficiaires

Soutenir les efforts des pays à revenu faible et intermédiaire pour surmonter les obstacles liés à la vaccination afin d’atteindre les populations à risque.

NEW YORK, USA, le 06 Mai 2022 -/African Media Agency (AMA)/- La Fondation Rockefeller a annoncé le lancement de Global Vaccination Initiative– Initiative mondiale pour la vaccination -, un investissement de 55 millions de dollars qui s’étend sur période de deux ans dans l’optique de soutenir les efforts menés par les pays en vue de vacciner complètement 90 % des populations les plus vulnérables en Afrique, en Asie, en Amérique latine et dans les Caraïbes. Avec cette nouvelle initiative, la Fondation entend focaliser ses ressources en matière de santé mondiale sur le financement d’interventions locales visant à accroître la demande de vaccins – accès, confiance et information – qui ont été jusqu’à présent sous-estimées, peu comprises et insuffisamment financées dans la réponse mondiale au Covid-19, tout en exploitant des données provenant de sources fiables et crédibles afin de renforcer les systèmes de santé et de s’assurer qu’ils répondent aux besoins des populations les plus vulnérables.

Les vaccins contre la Covid-19 incarnent encore la meilleure opportunité pour le monde de gérer et de vaincre durablement la pandémie. Pourtant, deux ans après le début de la pandémie, les taux de vaccination restent gravement inéquitables : seuls 15% des personnes dans les pays à faible revenu ont reçu au moins une dose, alors que les pays à revenu élevé déploient des rappels pour la troisième, voire la quatrième fois. 
« Le monde dispose de tous les outils nécessaires pour rendre la Covid-19 endémique pour tous, partout – mais seulement si ces outils sont entre les mains des personnes qui en ont le plus besoin », a déclaré le Dr Rajiv J. Shah, président de la Fondation Rockefeller. « Avec ce nouvel engagement, la Fondation Rockefeller aidera les pays du Sud à atteindre les populations à risque, en augmentant simultanément les taux de vaccination contre le Covid-19 et en construisant des systèmes de santé capables de faire face aux futures épidémies de Covid-19 et à d’autres menaces pour la santé publique.»

Alors que l’offre mondiale de vaccins augmente et se stabilise, des problèmes difficiles liés à la demande empêchent les pays d’accélérer les campagnes de vaccination. L’accélérateur d’accès aux outils contre la COVID-19 estime que 6,8 milliards de dollars additionnels sont nécessaires pour soutenir la production de vaccins contre la Covid-19 et s’attend à ce que le financement provienne directement des pays eux-mêmes ainsi que des banques de développement et d’autres subventions internationales. Cela se produit à un moment où la Banque Mondiale estime que les nations à faible revenu ont besoin de 24 à 30 % de leur PIB pour répondre aux crises sanitaires et économiques de la pandémie et s’en remettre, mais avec la hausse des taux d’intérêt, l’encours de leur dette extérieure est passé à plus de deux tiers du PIB.

En réponse, l’Initiative mondiale pour la vaccination de la Fondation Rockefeller investira dans des projets visant à générer une demande de vaccins en ciblant trois leviers:

  1. Données et outils numériques : Par le biais d’un modèle de démonstration et de mise à l’échelle, les investissements soutiendront des solutions fondées sur les données – en appliquant les dernières connaissances socio-comportementales, les outils numériques et l’analyse des données – afin de fournir aux décideurs des informations exploitables et adaptées à leurs contextes et à leurs communautés pour définir les approches les plus efficaces pour accroître la vaccination des groupes les plus vulnérables, tels que les adultes âgés à risque et les travailleurs sanitaires de première ligne.
  1. Renforcement des capacités : Pour s’assurer que ces données soient effectivement intégrées dans les stratégies de vaccination, la Fondation travaille avec des partenaires sur le terrain afin d’accroître l’engagement et la mobilisation des communautés, et de mettre en place des solutions adaptées et durables qui prépareront les systèmes de santé à des campagnes de santé de grande envergure dans le cadre de Covid-19 et au-delà.
  2.   Le financement : Pour soutenir durablement ces activités et obtenir des changements à long terme, la Fondation plaidera pour une augmentation du financement afin de répondre aux défis de la demande de vaccination et pour une plus grande flexibilité dans l’utilisation des fonds afin de renforcer les capacités des systèmes de santé locaux pour la vaccination de routine et d’autres services de santé essentiels.

« Alors que les vaccins contre la Covid-19 sont désormais de plus en plus accessibles aux pays à revenu faible ou intermédiaire, l’Initiative mondiale pour la vaccination a pour objectif de combler l’écart entre les taux de vaccination des pays riches et ceux des pays pauvres en s’attaquant à la cause première : la demande », a déclaré le Dr Bruce Gellin, responsable de la stratégie mondiale de santé publique à la Fondation Rockefeller. « Notre approche consiste à collaborer avec les pays pour comprendre les moteurs de la demande et les obstacles à la vaccination. Ce n’est qu’à ce moment-là que nous pouvons concevoir des solutions novatrices permettant d’administrer rapidement des doses aux communautés les plus vulnérables.

« Mise en œuvre des mesures d’impact 
L’Initiative mondiale pour la vaccination de la Fondation Rockefeller a déjà engagé plusieurs organisations dans la mise en œuvre de sa stratégie notamment:

  • Les Nations unies, en collaboration avec Purpose, soutiennent Verified, un réseau de messagers de confiance, de citoyens bénévoles et de médias formés pour diffuser des informations exactes et vitales sur les vaccinations Covid-19 dans le but de sauver des vies et de contrer la désinformation en Afrique, en Asie et en Amérique latine. Le mouvement brésilien #AllForVaccines est notamment devenu un sujet tendance sur Twitter avec plus de 50 000 interactions, la campagne sud-africaine Zwakala a été officiellement adoptée par le gouvernement sud-africain et les campagnes hyperlocales indiennes ont mobilisé 150 chefs communautaires, 10 000 conducteurs de rickshaw et vendeurs de rue vaccinés et des agents de soins de santé primaires pour diffuser des messages urgents dans 33 quartiers informels de Delhi. 
  • COVID Global Accountability Platform (COVID GAP), un partenariat entre l’Université de Duke et COVID Collaborative, visant à assurer un suivi fondé sur des preuves, des idées, et des recommendations qui aident collectivement à responsabiliser le monde pour répondre aux besoins urgents, tenir les engagements et accélérer la fin de la pandémie. COVID GAP a publié un rapport historique en mars 2022 appelant à un changement urgent de la réponse du monde à la pandémie, de la gestion de crise d’urgence à une stratégie de contrôle durable qui soutient les objectifs des pays qui reflètent les réalités et les priorités locales. Il s’agit notamment de donnerla priorité à la vaccination complète (y compris les rappels) des populations à haut risque, dans le but d’atteindre une couverture vaccinale de 90 %. 
  • Social Science Research Council (SSRC), pour lancer le Mercury Project, un consortium mondial de chercheurs qui se consacre à l’identification d’outils, de méthodes et d’interventions fondés sur des données probantes afin de favoriser le changement de comportement et de lutter contre la désinformation sur les vaccins. Répondant aux appels de l’Organisation mondiale de la santé, du bureau du Surgeon General des États-Unis et de la commission sur le désordre de l’information de l’Aspen Institute, le consortium sera une ressource essentielle pour les médias sociaux et les entreprises technologiques, ainsi que pour les décideurs politiques mondiaux, dans la mise en place d’un écosystème de l’information qui favorise le partage d’informations sanitaires précises et efficaces, tant pour la santé publique d’urgence que de routine. La sélection des équipes de recherche est en cours de finalisation et les subventions seront annoncées cet été.
  • Africa Infodemic Response Alliance (AIRA), une platforme co-animée par le Bureau régional de l’OMS pour l’Afrique, pour soutenir le développement et l’essai de nouveaux outils et systèmes basés sur les données afin d’aider les équipes de terrain dans la région africaine à anticiper et à répondre aux vagues de désinformation sanitaire en temps réel.
  • AVAC, en partenariat avec Internews, pour développer son programme Media Science Café au Kenya, en Ouganda, en Zambie et au Zimbabwe, afin de réunir les journalistes avec les chercheurs, les responsables de la mise en œuvre, la société civile, les régulateurs et les décideurs politiques pour établir des relations qui favoriseront des reportages précis sur le Covid-19 dans ces pays. Parmi les partenaires figurent : Media for Environment Science, Health & Agriculture (MEHSA) au Kenya, Health Journalist Network in Uganda (HEJNU), Media Science Cafe (MESICA) en Zambie et Health Communicators Forum Zimbabwe grâce à un partenariat avec le Humanitarian Information Facilitation Centre.
  • Pulitzer Center pour exposer la nature interconnectée des inégalités systémiques mises en évidence par la pandémie de Covid-19 – de l’accès et de l’acceptation des vaccinations aux inégalités liées aux systèmes de santé – en portant ces histoires à des publics divers grâce à un journalisme fiable et à des engagements publics innovants.

L’Initiative mondiale pour la vaccination, qui fait partie d’un engagement d’un milliard de dollars de la Fondation en faveur d’une reprise inclusive et écologique de la pandémie de Covid-19 s’inspire des enseignements tirés de Precision Public Health, une initiative lancée par la Fondation en 2019 pour moderniser la santé publique et fournir des résultats de santé publique plus équitables, et de Equity-First Vaccination Initiative qui a soutenu des stratégies de vaccination hyper locales et communautaires pour atteindre 2 millions de personnes de couleur dans 5 villes américaines. Elle s’appuie également sur l’héritage centenaire de la Fondation en matière de santé publique mondiale. Les investissements ont permis de créer les premières écoles de santé publique et la campagne mondiale contre l’ankylostome, de lancer le développement du vaccin contre la fièvre jaune, de soutenir la recherche transrationnelle avec des outils tels que la pénicilline et de stimuler le développement d’un vaccin contre le sida. Pour en savoir plus sur l’Initiative mondiale pour la vaccination et ses bénéficiaires actuels, cliquez ici.

Distribué par African Media Agency pour La Fondation Rockefeller.

A propos de la Fondation Rockefeller
La Fondation Rockefeller est un organisme philanthropique pionnier qui s’appuie sur des partenariats de collaboration aux frontières de la science, de la technologie et de l’innovation pour permettre aux individus, aux familles et aux communautés de s’épanouir. Nous travaillons à promouvoir le bien-être de l’humanité et à rendre les opportunités universelles. Nous nous concentrons sur la mise à l’échelle des énergies renouvelables pour tous, la stimulation de la mobilité économique et la garantie d’un accès équitable à une alimentation saine et nutritive.Pour plus d’informations, inscrivez-vous à notre newsletter sur rockefellerfoundation.org et suivez-nous sur Twitter @RockefellerFdn.

Contact Média
Ashley Chang Chargé des relations avec les médias
La Fondation Rockefeller
[email protected]
+1 212 852 0000

The post La Fondation Rockefeller injecte 55 millions de dollars pour que les vaccins Covid-19 soient acheminés des aéroports aux bénéficiaires appeared first on African Media Agency.

Source : African Media Agency (AMA)

Lire Aussi Sur Matininfos.NET

Novartis et Medicines for Malaria Venture annoncent leur décision de passer à la phase 3 de l’étude sur la nouvelle combinaison ganaplacide/luméfantrine-SDF chez les adultes et les enfants atteints du paludisme

·    Novartis et Medicines for Malaria Venture (MMV) annoncent leur décision de passer à la phase …

Avez-vous aimé l'article? Partagez et Laissez votre commentaire