Le candidat-vaccin contre la COVID-19 de BAT passe aux essais cliniques de phase I chez l’être humain

  • La FDA américaine approuve une demande de nouveau médicament expérimental (Investigational New Drug) pour son candidat-vaccin contre la COVID-19, permettant à BAT de passer aux essais cliniques de phase I chez des volontaires adultes
  • Le candidat-vaccin a été créé à l’aide d’une technologie innovante à base de plantes
  • Les vaccins fabriqués grâce à la plateforme de BAT ont le potentiel d’être stables à température ambiante, ce qui pourrait offrir des avantages significatifs
  • L’étude démontre l’engagement de BAT à mettre la science et l’innovation au service de la construction d’un avenir meilleur

NAIROBI, Kenya, Le 17 Decembre, 2020 -/ African Media Agency(AMA)/- Kentucky BioProcessing (KBP), la branche américaine de BAT spécialisée dans les biotechnologies, a annoncé aujourd’hui son intention d’entamer une étude de phase I sur son candidat-vaccin contre la COVID-19, la première chez l’homme, suite à l’approbation de sa demande de nouveau médicament expérimental (Investigational New Drug) par la Food and Drug Administration (FDA) des États-Unis. Le recrutement pour l’étude devrait commencer prochainement.

Le candidat-vaccin contre la COVID-19 (KBP-COVID-19 ; NCT04473690) deviendra l’un des vaccins potentiels ayant passé le stade des essais précliniques. L’étude vise à recruter un total de 180 volontaires sains qui seront répartis en deux cohortes d’âge, l’une de 18 à 49 ans et l’autre de 50 à 70 ans. Chaque groupe sera ensuite subdivisé en groupes de traitement à faible et à forte dose (N~45) et randomisés (2:1) pour recevoir soit la faible dose (15 μg de vaccin KBP-COVID-19 + 0,5 mg d’adjuvant) ou un placebo, soit la forte dose (45 μg de vaccin KBP-COVID-19 + 0,5 mg d’adjuvant) ou un placebo. Les résultats de l’étude sont attendus pour la mi-2021 et, s’ils sont positifs, permettraient de poursuivre la progression vers une étude de phase 2, sous réserve d’approbation réglementaire.

Le candidat-vaccin a été développé en utilisant la technologie innovante à base de plantes à croissance rapide de KBP. Cette approche unique présente un certain nombre d’avantages potentiels, notamment la production rapide des principes actifs du vaccin en six semaines environ, contre plusieurs mois avec les méthodes conventionnelles. Le candidat-vaccin a également le potentiel d’être stable à température ambiante, ce qui pourrait constituer un avantage significatif pour les systèmes de santé et les réseaux de santé publique du monde entier. En cas de succès de l’étude, la vitesse de production des principes actifs pourrait réduire le délai entre l’identification de nouveaux virus et de nouvelles souches, et le développement et le déploiement du vaccin auprès de ceux qui en ont besoin.

KBP a récemment terminé le recrutement pour l’étude clinique de phase I de son candidat-vaccin quadrivalent (quatre souches) contre la grippe (KBP-V001 ; NCT04439695), qui utilise la même plateforme technologique basée sur la plante Nicotiana benthamiana.

Le Dr David O’Reilly, directeur de la recherche scientifique de BAT, a déclaré :

« Le passage aux essais sur l’homme de nos candidats-vaccins contre la COVID-19 et la grippe saisonnière est une étape importante et reflète l’étendue des efforts que nous avons déployés pour accélérer le développement de notre portefeuille de produits biologiques émergents. C’est notre technologie unique de vaccin à base de plantes, qui fait office d’hôte rapide et efficace pour la production d’antigènes pour diverses maladies, qui nous a permis de faire ces progrès et de répondre au besoin mondial urgent en matière de traitements et de vaccins sûrs et efficaces.

Les deux vaccins ayant atteint ces jalons importants, la science portant sur le développement de vaccins à base de tabac et de plantes et la plateforme unique de l’entreprise continuent de gagner du terrain. »

Beverley Spencer-Obatoyinbo, directrice générale de BAT Kenya, a déclaré :

« Cette étude s’inscrit dans le cadre de notre engagement permanent en faveur de la science et de l’innovation, qui sont fondamentales pour notre activité. En tant qu’entreprise engagée dans la construction d’un avenir meilleur, nous sommes fiers de jouer notre rôle dans la lutte mondiale contre ce virus et – nous l’espérons – de contribuer à découvrir la solution. »

Pour toute demande, contactez : courriel : [email protected] / Consultez nos sites web www.bat.com / www.batkenya.com.

Notes aux rédacteurs
Le candidat-vaccin contre la COVID-19 de KBP emploie sa technologie exclusive à base de plantes à croissance rapide, qui présente plusieurs avantages potentiels par rapport aux technologies de production de vaccins conventionnelles :

  • Les plants de tabac ne peuvent pas héberger d’agents pathogènes qui provoquent des maladies chez l’homme
  • La production peut être plus rapide parce que les principes actifs du vaccin s’accumulent rapidement dans les plants de tabac – 6 semaines dans les plants de tabac contre plusieurs mois avec les méthodes conventionnelles
  • La formulation du vaccin en cours de développement a le potentiel d’être stable à température ambiante, contrairement à de nombreux autres vaccins conventionnels qui nécessitent souvent d’être réfrigérés

Le candidat-vaccin contre la COVID 19 de BAT/KBP, le KBP-COVID-19, n’est actuellement ni approuvé ni homologué dans le monde entier.

Énoncés prospectifs
La présente communication contient certaines déclarations prospectives, y compris des « énoncés prospectifs » au sens de la section 21E de l’United States Securities Exchange Act de 1934. Ces déclarations sont souvent, mais pas toujours, formulées à l’aide de mots ou d’expressions tels que « croire », « prévoir », « peut », « pourrait », « devrait », « avoir l’intention », « planifier », « potentiel », « anticiper », « s’attendre à », « estimer », « projeter », « positionné », « stratégie », « perspectives », « objectif » et autres expressions similaires. Il s’agit de déclarations concernant nos intentions, nos convictions ou nos attentes actuelles concernant, entre autres, nos résultats d’exploitation, notre situation financière, nos liquidités, nos perspectives, notre croissance, nos stratégies et les circonstances économiques et commerciales survenant de temps à autre dans les pays et les marchés où le groupe BAT exerce ses activités.

Tous ces énoncés prospectifs impliquent des estimations et des hypothèses qui sont soumises à des risques, des incertitudes et d’autres facteurs qui pourraient amener la situation financière, les performances et les résultats futurs réels à différer sensiblement des plans, objectifs, attentes et résultats exprimés dans les énoncés prospectifs et autres données financières et/ou statistiques contenues dans la présente communication. Parmi les principaux facteurs susceptibles d’entraîner un écart important entre les résultats réels et ceux prévus dans les énoncés prospectifs, on peut citer les incertitudes liées aux éléments suivants : l’impact de la concurrence du commerce illicite ; l’impact d’une législation et d’une réglementation nationales ou internationales défavorables ; les changements des lois et des taux d’imposition nationaux ou internationaux et l’impact d’une décision défavorable d’une autorité fiscale dans un domaine contesté ; les résultats défavorables de litiges et de différends et l’effet de ces résultats sur la situation financière du groupe BAT ; les changements ou les différences de conditions économiques ou de politiques nationales ou internationales ; l’impact de la pandémie de COVID-19 ; les décisions défavorables prises par les organismes de réglementation nationaux ou internationaux ; l’impact de la réduction de la taille du marché et de la baisse de la consommation ; l’exposition aux taux de change transactionnels et translationnels ; l’impact de blessures graves, de maladies ou de décès sur le lieu de travail ; la capacité à maintenir les notations de crédit et à financer l’entreprise dans le cadre de la structure de capital actuelle ; l’incapacité à développer, commercialiser et déployer de nouvelles catégories ; et les changements relatifs à la position sur le marché, aux activités, à la situation financière, aux résultats des activités ou aux perspectives du groupe BAT.

Nous estimons que les attentes reflétées dans cette communication sont raisonnables, mais elles sont susceptibles d’être affectées par un large éventail de variables qui pourraient amener les résultats réels à différer sensiblement de ceux prévus actuellement. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures et les personnes ayant besoin de conseils sont invitées à consulter un conseiller financier indépendant. Les énoncés prospectifs reflètent les connaissances et les informations disponibles à la date de préparation de la présente communication et BAT n’est nullement tenu d’actualiser ou de réviser ces énoncés prospectifs, que ce soit à la suite de nouvelles informations, d’événements futurs ou autres. Les lecteurs sont priés de ne pas se fier indûment à ces énoncés prospectifs. Aucune déclaration dans la présente communication n’est destinée à constituer une prévision de bénéfice et aucune déclaration dans la présente communication ne doit être interprétée comme signifiant que le bénéfice par action de BAT pour l’exercice en cours ou à venir sera nécessairement égal ou supérieur au bénéfice par action historique publié de BAT.
Des informations supplémentaires concernant ces facteurs et d’autres facteurs figurent dans les documents déposés par BAT auprès de la Securities and Exchange Commission (« SEC ») des États-Unis, notamment le rapport annuel sur le formulaire 20-F déposé le 26 mars 2020 et les rapports actuels sur le formulaire 6-K, qui peuvent être obtenus gratuitement sur le site web de la SEC, http://www.sec.gov, ainsi que les rapports annuels de la société, qui peuvent être obtenus gratuitement sur le site web de British American Tobacco, www.bat.com

The post Le candidat-vaccin contre la COVID-19 de BAT passe aux essais cliniques de phase I chez l’être humain appeared first on African Media Agency.

Source : African Media Agency (AMA)

Lire Aussi Sur Matininfos.NET

Atteindre les 1,35 milliard de consommateurs africains avec des contenus rédigés dans les langues locales les plus parlées de la région, selon Pronto Translations

En ciblant les consommateurs, le message doit inclure les langues locales pour atteindre les 76 …

Avez-vous aimé l'article? Partagez et Laissez votre commentaire