Atundu et Kabund

Nomination de Bruno Tshibala: Jeux de ping pong entre Jean marc Kabund et André Alain Atundu

Ayant fait confiance au rassemblement aile olengankoy, jugé pour plus d’un du rassemblement fabriqué par la majorité présidentielle, le président  Joseph Kabila a jeté son dévolu sur Bruno tshibala en remplacement de samy badibanga à la tête du gouvernement congolais. Joseph Kabila a ainsi donné dos au rassemblement du tendem Félix Tshisekedi et pierre Lumbi.

Malgré cette nomination relative à l’application de l’accord dit de la saint sylvestre, l’on assiste à un jeu de ping pong entre Jean marc kabund et André Alain atundu.

D’un côté, Jean Marc Kabund, secrétaire général de l’udps et cadre du rassemblement limete ainsi que certains autres cadres de ce regroupement politique trouvent que la constitution étant violée par M. Kabila, l’unique cadre qui pouvait régir une telle nomination est l’accord du centre interdiocésain. Mais cette nomination ne cadre pas avec cet accord. « Dans l’ordonnance qui a nommé M. Tshibala, nulle part on fait allusion à l’accord du 31 décembre », s’étonne le secrétaire général de l’UDPS comme si le président Kabila était en cours d’un mandat normal. Conséquence de cette nomination hors-jeu,

Jean Marc Kabund annonce que son parti va continuer à revendiquer la mise en œuvre de l’accord pour que les élections soient organisées  avant la fin de cette année et appelle le peuple au calme. Il le dit en ce terme:

 « Que notre peuple garde son calme. Nous sommes là et nous allons revendiquer la mise en œuvre de l’accord pour l’organisation des élections avant la fin de cette année », a assuré le secrétaire général de l’UDPs.

Par contre, du côté de la majorité présidentielle, le navire de l’application de l’accord de la saint sylvestre est déjà en marche.

Pour  André alain Atundu, le chef de l’Etat a respecté « sa promesse solennelle faite lors de son adresse à la nation » de nommer le chef du gouvernement « dans les 48 heures. Cette nomination est conforme à l’esprit de l’accord qui disposait que le premier ministre devrait sortir du Rassemblement. Mais de quel rassemblement? Le président de la République vient de démontrer pour Alain Atundu  sa détermination à normaliser le procès sus électoral et à amener notre démocratie vers une alternance souhaitée par tous».

Selon lui, la nomination de Bruno Tshibala consacre aussi «le leadership de président Kabila, accompagné par la classe politique ». Allusion faite au pouvoir discrétionnaire du chef de l’État…

Confusion, cacophonie, telle est la situation actuelle de la Rdc. Pour les avertis, ni le dialogue de la cité de l’Union africaine encore moins celui de la cenco n’a désamorcé la crise politique.

Néanmoins, les deux dialogues ont mis à nu tous ceux qui crient au nom du peuple pour leurs intérêts égoïstes. L’inconstance  et  la prostitution politique de plusieurs acteurs ont été mises à jour.

Silencieux, meurtri, l’agir du peuple n’attend que le jour j.

Joël Imbole

Lire Aussi Sur Matininfos.NET

Direction de l'Autorité de l'Aviation Civile

RDC : Des dossiers accablants à la Direction de l’Autorité de l’Aviation Civile

Un dossier accablant a été ouvert au parquet accusant la direction générale de l’Autorité de …

Avez-vous aimé l'article? Partagez et Laissez votre commentaire