« Heal by Hair », le programme de la Bluemind Foundation, obtient 227 396

€ du Fonds d’Innovation pour le Développement (FID)

PARIS, le 19 septembre 2022 -/African Media Agency (AMA)/-10% de la population africaine serait touchée par un trouble mental, soit 110 millions de personnes. Or ces maladies restent taboues et l’accès aux soins quasiment inexistant, les pays africains consacrant en moyenne moins de 1% de leurs budgets de santé aux maladies mentales1.

En avril 2022, la Bluemind Foundation, organisation internationale à but non lucratif présidée par Marie-Alix de Putter, lançait « Heal by Hair, » le premier mouvement de coiffeuses ambassadrices de la santé mentale en Afrique.

Reconnu pour son approche innovante et son potentiel d’impact, le programme reçoit aujourd’hui un financement de 227 396 € (soit 149 171 776 Fcfa) du Fonds d’Innovation pour le Développement (FID), présidé par la Prix Nobel 2019 Esther Duflo.

Santé mentale en Afrique : un constat alarmant

En Afrique, la santé mentale reste un phénomène sous-estimé, sous-financé et négligé des politiques publiques, comme en témoignent les données existantes. Ainsi :

  • L’Afrique possède le plus haut taux de suicide au monde 2 (18 décès par suicide pour 100 000 habitants) ;
  • 66 millions de femmes souffrent d’anxiété et de dépression sur le Continent ;
  • On estime qu’un adolescent sur sept est confronté à des difficultés psychologiques importantes et que près de 10 % d’entre eux répondent aux critères d’un diagnostic psychiatrique 3(étude publiée dans la revue scientifique PLOS One en 2021) ;
  • La majorité des pays africains comptent, en moyenne, 1 thérapeute spécialisé en santé mentale pour 500 000 habitants4, soit 100 fois moins que les recommandations de l’OMS ;
  • Enfin, moins de 20% de la population auraient accès à des soins de santé mentale.

« Heal by Hair » :

Venir en aide à 2 millions de femmes dans une vingtaine de villes d’Afrique

Contribuer à l’amélioration de la santé mentale et du bien-être des femmes africaines à travers le fauteuil de

coiffeuses, telle est la vocation du programme novateur « Heal by Hair » (guérir par les cheveux).

« Heal by Hair » est né d’un constat simple et audacieux : les salons de coiffure sont des lieux de sociabilité très importants où les femmes se détendent et se confient (selon l’étude réalisée par la Bluemind Foundation dans sept pays d’Afrique, 67% des femmes disent se confier à leur coiffeuse). Ils sont donc l’endroit idéal pour détecter les personnes en situation de détresse psychologique, les écouter sans jugement, et les aider à prendre conscience de leur besoin d’être accompagnées.

Établi sur des recherches de pointe adaptées aux contextes locaux et confirmées par des données terrains,

« Heal by Hair » consiste en un cycle de formation de trois jours qui reprend les principes de base en écoute active et en santé mentale. Durant la formation, les coiffeuses participent notamment à des jeux de rôle pour se mettre en situation et avoir les bons réflexes lorsqu’elles discutent avec leurs clientes. L’objectif à l’issu de cette formation : faire des coiffeuses professionnelles le premier maillon de la chaîne de soins en santé mentale en Afrique.

Lancé en avril 2022 à Abidjan (Côte d’Ivoire), la 1ère session a permis la certification de 22 coiffeuses ambassadrices en santé mentale, sur près de 250 candidatures reçues. La prochaine session de formation de

« Heal by Hair » aura lieu du 20 au 23 novembre prochain à Abidjan.

« Heal by Hair » a pour ambition de former 1 000 coiffeuses et d’accompagner au moins deux millions de femmes en Afrique à l’horizon 2035.

Le soutien technique et financier du FID : l’opportunité d’accélérer le déploiement à court terme du

programme « Heal by Hair »

Impulser, accélérer et déployer à grande échelle des solutions innovantes à haut potentiel de transformation, telle est la vocation du Fonds d’innovation pour le développement (FID), qui, à l’issue d’un processus de sélection rigoureux, vient d’octroyer au programme « Heal by Hair », un financement de projet de stade 1 (227 396€) destiné aux « innovations aux prémices de leur développement et prêtes à être expérimentées ».

Ces ressources seront allouées à la formation de 200 coiffeuses ambassadrices « Heal by Hair », mais également à la sensibilisation de près de 72 000 femmes africaines chaque année. Outre l’appui technique du FID, ce financement permettra de renforcer le suivi et l’évaluation des effets du programme « Heal by Hair ».

Pour convaincre, les équipes de la Bluemind Foundation ont dû démontrer au jury indépendant une théorie du changement solide attestant du potentiel d’impact de la solution, un argumentaire sur le rapport coût- efficacité de l’innovation et sur la capacité de mise à l’échelle du programme Heal by Hair. Sur les 1 600 projets proposés au FID depuis le lancement de son appel à projets en 2021, seules 37 innovations ont à ce jour été sélectionnées.

« Heal by Hair » a également été distingué comme programme de santé le plus innovant d’Afrique et prix d’excellence de l’autonomisation des femmes 2022 par le magazine anglais Acquisition International.

« L’équipe de la Bluemind Foundation est honorée de pouvoir compter sur le soutien du Fonds d’Innovation pour le Développement dans sa lutte pour une meilleure prise en charge de la santé mentale des femmes africaines. En effet, il n’est pas facile en Afrique de parler de sa santé mentale, de dépression ou de son état émotionnel car souvent le simple fait de l’évoquer est stigmatiséIl est temps d’ouvrir les yeux et d’agir pour mettre le système de santé mentale et de psychiatrie en état de faire face à la situation dans la durée. Plus que jamais, l’implication des acteurs et actrices des secteurs privés et publics est indispensable pour développer et pérenniser des solutions innovantes durables pour le continent africain, notamment pour les jeunes, qui seront la priorité de nos prochains programmes », déclare Marie-Alix de Putter, Présidente et fondatrice de la Bluemind Foundation.

« L’équipe de la Bluemind Foundation porte un regard inédit sur la problématique cruciale de la santé mentale, qui pourrait s’avérer inspirant dans de nombreux pays à travers le monde. Avec ce financement, le FID vise à appuyer la démarche de preuve d’impact qui pourra permettre de passer de l’inspiration à l’action et étendre à plus large échelle les bénéfices pour les personnes qui souffrent de tels troubles et de la difficulté de leur prise en charge », indique Johanna Niedzialkowski, responsable d’équipe projet au Fonds d’Innovation pour le Développement.

À  Propos du fonds d’Innovation pour le Développement 

Le Fonds d’Innovation pour le Développement (FID) a été lancé en décembre 2020 lors du Conseil présidentiel de développement. Ce dispositif de financement inédit et ambitieux consiste à impulser, accélérer et déployer à large échelle des solutions innovantes à haut potentiel de transformation, pour répondre aux défis de la lutte contre la pauvreté, les inégalités et transformer les politiques publiques de développement, tout en s’appuyant sur la rigueur de l’évaluation scientifique et de l’expérimentation. Présidé par Esther Duflo, lauréate du prix Nobel d’économie 2019, le FID est ouvert aux initiatives de tous horizons et favorise les collaborations entre les écosystèmes de l’innovation, de la solidarité internationale et de la recherche.

À  Propos de la Bluemind Foundation

Bluemind Foundation (www.bluemindfoundation.org) est une organisation internationale non gouvernementale présidée par Marie- Alix de Putter, qui l’a fondée en juillet 2021 à la suite de l’assassinat de son époux et de son expérience personnelle de stress post- traumatique, de la dépression et de l’anxiété chroniques. Notre message constant repose sur une conviction forte : la santé mentale, c’est la santé. Avec l’ambition de faire de la santé mentale un enjeu social, culturel et politique, la Bluemind Foundation se donne pour mission de déstigmatiser la santé mentale et de rendre accessible le soin pour tou·te·s.

Suivez-nous sur Twitter, Facebook, Instagram et Linkedin.

Contact Média

Martin Lingom – Chargé de communication

[email protected]

The post <strong>« Heal by Hair », le programme de la Bluemind Foundation, obtient 227 396</strong> appeared first on African Media Agency.

Source : African Media Agency (AMA)

Lire Aussi Sur Matininfos.NET

Avec le projet « Seeds for the Future » de Crown Flour Mill (CFM), l’objectif de la première année est atteint et l’optimisme, de mise

LAGOS, Nigeria, 22 Septembre 2022 -/African Media Agency(AMA)/- Crown Flour Mill (CFM) Limited, filiale blé d’Olam Agri, …

Avez-vous aimé l'article? Partagez et Laissez votre commentaire