Le Fonds END nomme Tsitsi Masiyiwa à la présidence de son conseil d’administration.

  • Tsitsi Masiyiwa défendra un leadership politique fort en Afrique contre les MTN et donnera la priorité à la mobilisation de ressources en faveur de la durabilité de ces efforts.
  • Cette nomination intervient à un moment crucial où l’Afrique est appelée à jouer un rôle de premier plan dans l’élimination des MTN, qui touchent plus de 600 millions de personnes sur le continent et causent la mort de plus de 170 000 personnes par an.  

KINSHASA, RDC,17 août 2023 -/African Media Agency(AMA)/- Le Fonds END, un fonds philanthropique collaboratif de premier plan dédié à l’élimination des maladies tropicales négligées (MTN), a annoncé aujourd’hui la nomination de Tsitsi Masiyiwa au poste de présidente du conseil d’administration. Elle succède à William (Bill) Campbell, nommé en 2012 premier président du conseil d’administration par les fondateurs de l’organisation, Legatum. Sous sa direction, le Fonds END a mobilisé les ressources de plus de 6 400 donateurs pour fournir plus de 1,5 milliard de traitements dans le cadre de programmes de lutte contre les MTN menés localement dans 31 pays et ciblant les vers intestinaux, la schistosomiase, la filariose lymphatique, la cécité des rivières, le trachome et la leishmaniose viscérale.

Tsitsi Masiyiwa, The END Fund Board Chair

S’exprimant au nom du Fonds END, M. Campbell a déclaré : “Tsitsi Masiyiwa est une philanthrope et une entrepreneuse sociale très respectée, connue pour son plaidoyer efficace et son leadership exemplaire, notamment dans le cadre de son rôle de présidente et cofondatrice de la fondation Higherlife. La croissance et l’impact du Fonds END ont été l’une des plus grandes réussites de ma vie et il n’y a personne de mieux placé que Tsitsi pour lui confier cette tâche. Sa vision, son expérience et ses réseaux accéléreront et cibleront les ambitions du Fonds END, et nous permettront de renforcer notre impact par de nouveaux moyens. Je suis convaincu que le rôle de premier plan joué par Tsitsi dans le débat sur les MTN permettra aux principaux décideurs, des chefs de famille aux chefs d’État, d’accorder plus d’importance à cette question et d’y mettre un terme de notre vivant”.

Tsitsi Masiyiwa fait partie intégrante du parcours du Fonds END depuis sa création en 2012. Au cours des six dernières années, elle a été membre du conseil d’administration du Fonds END, avant d’accéder au poste de vice-présidente en 2022.

Les MTN touchent plus de 1,7 milliard de personnes dans le monde, et plus de 40 % du nombre total des MTN est concentré en Afrique. En tant que présidente du conseil d’administration, elle insistera sur l’importance pour les dirigeants africains de s’approprier et de diriger le programme de lutte contre les MTN qui, selon l’Organisation mondiale de la santé, coûtent chaque année des milliards de dollars aux économies africaines en termes de perte de revenus.

“C’est un honneur d’être nommée présidente du Fonds END”, a déclaré Tsitsi Masiyiwa. “Ayant été témoin de l’impact incroyable de l’organisation, je suis enthousiaste à l’idée de diriger nos efforts vers une durabilité encore plus grande en donnant aux communautés touchées les moyens de prendre l’initiative dans l’élimination des MTN. Nous sommes tous responsables de l’éradication des MTN. J’ai hâte de travailler avec les gouvernements pour appuyer leurs efforts et encourager une plus grande appropriation afin que nous puissions mettre fin au fléau des MTN pour de bon”.

Ellen Agler, directrice générale du Fonds END, a fait part de son point de vue sur l’importance de la nomination de Mme Masiyiwa : “En tant que sympathisante et amie de longue date du Fonds END, Tsitsi a été une championne et une activiste inspirante, veillant à ce que les gouvernements africains, les philanthropes et les dirigeants du secteur privé soient aux commandes de l’agenda d’élimination des maladies. Elle sait comment relier efficacement son travail avec les communautés à des conversations sur la scène mondiale afin d’accélérer les progrès pour mettre fin aux souffrances causées par ces maladies anciennes. Je ne saurais être plus enthousiaste à l’idée de servir avec elle dans son nouveau rôle de présidente du conseil d’administration du Fonds END.”

Au cours des deux dernières décennies, Tsitsi Masiyiwa est devenue une philanthrope de premier plan et une avocate de l’égalité des sexes. En 1996, elle a cofondé la fondation Higherlife avec son mari Strive. La fondation Higherlife favorise l’épanouissement des individus, des communautés et des moyens de subsistance durables en investissant dans quatre domaines : la santé, l’éducation, l’agriculture intelligente face au climat, ainsi que la préparation aux catastrophes et la reconstruction. Outre son rôle de présidente du Fonds END, Tsitsi Masiyiwa est présidente de la Higherlife Foundation, de Delta Philanthropies et de Co-Impact.

Distribué par African Media Agency (AMA) pour The END Fund.

À propos du Fonds END 

Le Fonds END est un fonds philanthropique collaboratif de premier plan qui se consacre à l’éradication des maladies tropicales négligées (MTN) qui limitent la vie et les moyens de subsistance de 1,7 milliard de personnes dans le monde. Par l’intermédiaire de nos partenaires, nous soutenons des programmes nationaux qui contrôlent et éliminent les vers intestinaux, la schistosomiase, la filariose lymphatique, la cécité des rivières, le trachome et la leishmaniose viscérale.  

Nous mettons efficacement les capitaux privés au service de programmes de lutte contre les MTN qui sont innovants, intégrés, rentables et durables. En facilitant des partenariats solides avec les gouvernements, le secteur privé, les organisations multilatérales et les partenaires locaux des programmes, nous soutenons en collaboration des programmes nationaux de lutte contre les maladies qui améliorent le bien-être des communautés. Plus d’informations sur www.end.org

Informations complémentaires sur Tsitsi Masiyiwa

Tsitsi Masiyiwa est une philanthrope africaine, une entrepreneuse sociale et une championne de l’égalité des sexes. En 1996, elle a cofondé la Higherlife Foundation avec son mari, Strive. Cette fondation œuvre dans les domaines de l’éducation, de la santé, de la sécurité alimentaire et de la préparation aux catastrophes afin d’aider les pays africains à atteindre le statut de pays à revenu intermédiaire de la tranche supérieure. En 2017, Tsitsi a créé Delta Philanthropies en tant que véhicule d’investissement d’impact et d’octroi de subventions.

Mme Masiyiwa est la présidente de la Higherlife Foundation et de Delta Philanthropies. Tsitsi est également la présidente de Co-Impact, la présidente du Fonds END.  

Grâce à son travail et à son expérience dans la création et le développement de la Higherlife Foundation au cours des vingt-six dernières années, Tsitsi est devenue conseillère et partenaire de réflexion auprès d’universités, de dirigeants nationaux et d’entrepreneurs sociaux sur les questions d’éducation, de santé, de développement du leadership, d’égalité des sexes et d’autonomisation des jeunes.

The post Le Fonds END nomme Tsitsi Masiyiwa à la présidence de son conseil d’administration. appeared first on African Media Agency.

Source : African Media Agency (AMA)

Lire Aussi Sur Matininfos.NET

Le Maroc et la Banque africaine de développement signent des accords de plus de 600 millions d’euros pour soutenir l’émergence des universités numériques, renforcer la compétitivité des territoires et valoriser les forêts

RABAT, Maroc,17 Juillet 2024 -/African Media Agency(AMA)/-Le gouvernement marocain et la Banque africaine de développement …

Avez-vous aimé l'article? Partagez et Laissez votre commentaire