L’initiative de l’Union africaine COVID-19 Bingwa et The Access Challenge unissent leurs forces pour renforcer les vaccinations de la COVID-19 dans les régions de Kinshasa et de Lualaba en République Démocratique du Congo (RDC).Du 24 avril au 19 juin 2023

Kinshasa et Lualaba, RDC, le 06 Septembre 2023 /African Media Agency (AMA)/- Face aux défis posés par la pandémie de la COVID-19 en Afrique, les dirigeants ont pris des mesures sans précédent pour lutter contre le virus. Les statistiques les plus récentes montrent qu’environ 52 % de la population africaine a été complètement vaccinée contre la COVID-19, contre environ 70 % au niveau mondial.2, 4 Bien qu’il reste encore du travail à faire pour rattraper les niveaux mondiaux, ce chiffre montre une amélioration massive grâce aux interventions de santé publique.

A la date du 19 juin 2023, la RDC en particulier avait un taux de vaccination de 19%.Bien qu’apparemment faible en comparaison avec l’Afrique, ce taux représente une amélioration majeure par rapport au début de l’année 2023, où les taux de vaccination étaient juste en dessous de 10%. La RDC, l’une des plus grandes nations d’Afrique, a connu un pic significatif de vaccinations depuis le début de l’année 2023, en particulier grâce à des campagnes médiatiques ciblées visant à atteindre la population.

L’une des principales initiatives ayant contribué à l’augmentation des taux de vaccination en RDC est un partenariat entre l’initiative de l’Union africaine COVID-19 Bingwa et The Access Challenge, qui ont uni leurs forces pour mettre en œuvre une campagne de vaccination contre la COVID-19 dans le cadre du programme “Sauver des vies et des moyens de subsistance”, en partenariat avec le ministère de la santé de la RDC dans les régions de Kinshasa et de Lualaba en RDC. La campagne a mis en place des tournées de vaccination dans les deux régions, suivies d’une campagne sur les médias sociaux avec des influenceurs locaux et de confiance.

L’initiative Bingwa de l’Union africaine pour la vaccination contre le virus COVID-19 a été lancée en 2022 en écho à l’appel lancé par le président sud-africain Cyril Ramaphosa pour trouver des moyens originaux d’accélérer la vaccination contre le virus dans toute l’Afrique grâce à l’autonomisation des jeunes du continent. L’Union africaine et l’Africa CDC ont mené cette initiative dans le cadre du programme de l’Africa CDC «  Sauver des vies et des moyens de subsistance », financé par la Fondation Mastercard. Cette campagne prend la forme d’un réseau de jeunes vaccinés contre la COVID-19, appelés “Bingwa” (mot swahili signifiant “champion”), qui ont les moyens de mobiliser et d’inciter leurs communautés à se faire vacciner.

Le Centre africain de contrôle et de prévention des maladies (Africa CDC) fourni un effort délibéré pour s’assurer que le plus grand atout de l’Afrique, ses jeunes, soient pleinement impliqués dans toutes les stratégies de santé publique, y compris les stratégies de récupération post-COVID-19. L’initiative Bingwa de l’UA rassemble des jeunes pour utiliser des moyens non sanitaires, tels que des groupes de discussion communautaires, des tournées de présentation, des divertissements et l’engagement d’influenceurs, afin d’encourager les vaccinations. En gardant la jeunesse au centre de toutes les stratégies et en utilisant des partenariats innovants avec des acteurs des secteurs privé et public, comme le montre cette campagne, nous ne doutons pas que l’Afrique puisse atteindre ses objectifs de vaccination d’ici à la fin de l’année 2023. – Chrys Promesse Kaniki, CDC Afrique, responsable technique principal pour les programmes stratégiques

“Le Ministère de la Santé a estimé que la campagne de vaccination de masse était l’une des stratégies permettant d’augmenter rapidement le taux de vaccination contre la COVID-19 par la population éligible en RDC. Nous encourageons les personnes influentes au sein de la communauté à soutenir la mobilisation sociale, consolider la communication sur les risques et l’engagement de la communauté à travers la communication locale et l’engagement des jeunes en utilisant l’initiative Bingwa pour vacciner un plus grand nombre de populations” Dr Fabrice Kankolongo, Conseiller Médical Spécial en Chef, Cabinet du Ministre de la Santé, de l’Hygiène et de la Prévention à Kinshasa.

Afin de s’assurer que les vaccinations atteignent la population cible, la campagne a fait appel à des influenceurs de confiance, ainsi qu’à des approches novatrices qui associent les campagnes de santé à des activités communautaires qui attirent les jeunes de la RDC. Ces activités comprenaient des tournées de vaccination mobiles dans diverses communautés des régions de Kinshasa et de Lualaba, avec des spectacles de musique, de danse et d’acrobatie, l’engagement de chauffeurs de motos-taxis, des spectacles comiques et des conférences d’experts en santé pour encourager les gens à se faire vacciner. En outre, une campagne sur les médias sociaux a complété les tournées de vaccination et s’est appuyée sur des influenceurs locaux pour diffuser la boîte à outils contre la COVID-19 de l’Africa CDC dans les langues locales, démystifier les mythes grâce à des témoignages réels d’influenceurs et de citoyens, et enfin, utiliser les vidéos des tournées de vaccination pour inciter davantage des personnes à se faire vacciner.

Les influenceurs ont joué un rôle majeur dans la campagne, en s’impliquant à chaque étape, de la planification à l’exécution, et, en fin de compte, en modifiant le comportement de leur public. Qu’il s’agisse de grandes célébrités nationales comme Miel De Son et Cynthia Kapash, ou de micro-influenceurs comme Béatrice Munguba et le Shekina Dancing Group, tous ces influenceurs ont utilisé efficacement les médias numériques pour inciter leurs publics respectifs à se faire vacciner. Les médias sociaux comprennent Twitter, Facebook, Instagram et TikTok, tandis que les médias traditionnels comprennent les maisons de presse : Kin 24, Top Congo, Digital Congo et RTGA Congo.

Un aspect majeur – et très bien accueilli – de l’initiative consistait à atteindre la population grâce à des expositions itinérantes sur le thème de la vaccination. Utilisant des camions de vaccination mobiles portant la marque de la campagne et équipés d’une scène mobile et d’un système de sonorisation, les tournées se sont déroulées dans les zones les plus peuplées des régions de Kinshasa et de Lualaba et ont présenté des “pop-ups” de vaccination ainsi que des spectacles et des apparitions de diverses personnalités influentes. Les tournées ont duré sept jours à Kinshasa et quatre jours dans la ville de Lualaba. Des mesures incitatives, telles que des tee-shirts et des casquettes gratuites ont également été distribués pour encourager les vaccinations.

Un fait marquant s’est produit le deuxième jour des tournées dans la ville de Lualaba, où le camion de vaccination mobile a pu attirer des centaines de personnes à se faire vacciner, à tel point que 100 % des vaccins prévus pour la journée ont été épuisés. Avec plus de 300 personnes vaccinées ce jour-là, et encore plus de personnes désireuses de se faire vacciner, cela met en évidence la capacité de ces tournées communautaires à atteindre la population et éliminer les réticences à l’égard des vaccins et stimuler la demande de vaccination.

Un autre fait notable a été celui des témoignages des influenceurs, à la fois lors des tournées de présentation ainsi que lors de la campagne sur les médias sociaux, où le célèbre chanteur et personnalité médiatique de la RDC, Miel De Son, a partagé son témoignage sur l’administration du vaccin, puis a interprété sa chanson en y incorporant des paroles en faveur de la vaccination.

Face aux défis de santé publique sans précédent auxquels nous sommes confrontés aujourd’hui, cette campagne s’efforce de mettre en lumière notre approche innovante “surround sound” qui exploite des moyens non sanitaires tels que l’engagement des influenceurs, les activités des jeunes en vogue, les taxis bajaji, les roadshows communautaires et l’engagement des chefs religieux pour atteindre la population et sauver le plus grand nombre de vies possible. Lorsque tous les secteurs de la société s’unissent, de grands progrès sont réalisés, et cela est évident grâce à cette campagne qui a permis d’atteindre plus de 5,6 millions de personnes à travers le pays, et a contribué de manière significative à augmenter les taux de vaccination COVID-19 de la RDC de plus de 10 % grâce à cette campagne – Asad Lilani, Directeur, The Access Challenge.

En se référant à son impact, la campagne a permis de toucher 5,6 millions de personnes, de créer 24 millions d’impressions et de générer environ 11 000 engagements sur les seuls médias sociaux (Instagram, Twitter, Facebook et TikTok). Le contenu a été conçu de manière à captiver le jeune public grâce à des légendes et des appels à l’action engageants qui les ont incités à se faire vacciner et à devenir des défenseurs de leur cause au sein de leur communauté.

Cette campagne, fruit du partenariat entre l’initiative Bingwa de l’Union Africaine pour la vaccination contre la COVID-19 et The Access Challenge démontre le pouvoir de l’innovation, de l’engagement des jeunes et des partenariats multisectoriels pour faire avancer les objectifs de santé publique essentiels. Cette campagne a non seulement permis de vacciner la population de la RDC contre la COVID-19, mais elle a également suscité un sentiment de responsabilité et d’unité au sein des communautés pour conduire l’Afrique vers un avenir plus radieux.

Cliquez ici pour voir un bref résumé vidéo de la campagne.

Distribué par African Media Agency pour L’initiative de l’Union africaine COVID-19 Bingwa et The Access Challenge.

Africa CDC

Le Centre africain de contrôle et de prévention des maladies (Africa CDC) est une agence sanitaire de l’Union africaine, dotée de l’autonomie et créée pour soutenir les initiatives de santé publique des États membres et renforcer la capacité de leurs institutions de santé publique à détecter, prévenir, contrôler et répondre rapidement et efficacement aux menaces de maladies.

Personnes à contacter 

Dr. Chrys Promesse Kaniki, Africa CDC, Senior Technical Officer for Strategic Programmes, Kanikic@africa-union.org

The Access Challenge (TAC) est une organisation à but non lucratif qui envisage un monde où la prochaine génération de citoyens du monde a ce qu’elle mérite : un accès égal aux services d’éducation et de santé dont elle a besoin pour s’épanouir. La TAC met actuellement en œuvre trois campagnes : The One by One : Target 2030 Universal Health Care Campaign, The One by One : COVID-19 Vaccination Campaign, et The One by One : Youth HIV Campaign à travers l’Afrique.

Asad Lilani, Directeur, The Access Challenge

asad.lilani@accesschallenge.o

References:

  1. https://www.un.org/ohrlls/news/young-people%E2%80%99s-potential-key-africa%E2%80%99s-sustainable-development 
  2. https://africacdc.org/covid-19-vaccination/ 
  3. https://reliefweb.int/report/democratic-republic-congo/dr-congo-still-struggling-consequences-covid-19-pandemic#:~:text=The%20COVID%2D19%20pandemic%20has,a%20consequence%20of%20food%20shortages
  4. https://ourworldindata.org/covid-vaccinations 

The post L’initiative de l’Union africaine COVID-19 Bingwa et The Access Challenge unissent leurs forces pour renforcer les vaccinations de la COVID-19 dans les régions de Kinshasa et de Lualaba en République Démocratique du Congo (RDC).Du 24 avril au 19 juin 2023 appeared first on African Media Agency.

Source : African Media Agency (AMA)

Lire Aussi Sur Matininfos.NET

Le Mécanisme africain de financement du développement des engrais reçoit 7,3 millions de dollars pour stimuler la productivité agricole et les revenus des petits exploitants agricoles

* Ce financement cible l’augmentation de la production alimentaire et des revenus de 800 000 petits …

Avez-vous aimé l'article? Partagez et Laissez votre commentaire