Renforcer la résilience des communautés par des investissements dans les programmes et services d’eau, d’assainissement et d’hygiène (WASH)

NAIROBI, Kenya, le 20 Novembre, 2020, 2020,-/African Media Agency (AMA)/-  En commémoration de la Journée mondiale des toilettes, il est crucial que les dirigeants locaux, nationaux et mondiaux s’engagent à améliorer les services d’assainissement au sein des communautés africaines. L’accès à un assainissement adéquat améliore les résultats sanitaires en réduisant les maladies transmissibles telles que les maladies tropicales négligées (MTN), créant ainsi des communautés plus fortes et plus résistantes.

Les investissements dans les programmes et services WASH peuvent améliorer considérablement la qualité de vie des communautés rurales en Afrique

Les maladies tropicales négligées sont un groupe de maladies infectieuses parasitaires et bactériennes qui touchent plus de 1,7 milliard de personnes dans le monde, dont environ 40 % sont recensées en Afrique. Deux des maladies tropicales négligées les plus courantes sont les vers intestinaux et la bilharziose, qui sont tous deux des infections parasitaires. Les personnes qui sont en contact avec un sol contaminé par des matières fécales sont plus susceptibles de contracter une infection causée par une maladie tropicale négligée. Selon un rapport de l’Economist Intelligence Unit (EIU), soutenu par le END Fund, l’élimination des MTN nécessite une action concertée et adaptée aux contextes locaux. Cela inclut de meilleures données de cartographie des maladies, l’intégration dans des efforts plus larges de santé publique et des programmes visant à améliorer l’assainissement. En outre, les investissements doivent viser à renforcer les systèmes de santé dans leur ensemble afin de les rendre plus réactifs et plus résistants à ces maladies.

Les investissements dans les programmes et services WASH peuvent améliorer considérablement la qualité de vie des communautés rurales en Afrique

Les avantages d’un assainissement adéquat s’étendent au-delà des ménages à des communautés entières et on ne saurait trop insister sur ce point. Avec un nombre plus faible de malades, davantage d’adultes peuvent contribuer à l’économie tandis que la population plus jeune peut rester en bonne santé et à l’école. Il est donc impératif que des mesures soient prises pour mettre fin à la négligence des communautés qui ont besoin d’un assainissement adéquat.
Le END Fund s’est engagé à définitivement mettre un terme aux MTN. Grâce à ses efforts, l’organisation a atteint de nombreuses communautés vulnérables et marginalisées à travers l’Afrique. Pendant la pandémie de COVID-19, le END Fund a créé un fonds de réponse au COVID-19 et a investi dans des programmes et services d’eau, d’assainissement et d’hygiène afin de réduire  l’exposition des communautés aux maladies transmissibles telles que COVID-19 et les MTN. En Éthiopie, par exemple, le END Fund a travaillé avec ses partenaires pour construire des stations de lavage des mains. Pour en savoir plus sur le travail du END Fund, regardez cette vidéo

Distribué par African Media Agency (AMA) pour The END Fund.

The post Renforcer la résilience des communautés par des investissements dans les programmes et services d’eau, d’assainissement et d’hygiène (WASH) appeared first on African Media Agency.

Source : African Media Agency (AMA)

Lire Aussi Sur Matininfos.NET

Il faut mettre fin à la violence sexiste, une fois pour toutes, exhorte l’ONU à l’occasion de la Journée internationale

Dans le cadre de la commémoration ce mercredi de la Journée internationale pour l’élimination de …

Avez-vous aimé l'article? Partagez et Laissez votre commentaire