RCA : la MINUSCA arrête le chef régional d’un groupe armé accusé de violations des droits humains

Photo: OCHA/Yaye N. Sene – Dans la préfecture de Haute Kotto, en République centrafricaine, des personnes déplacées par les violences (photo d’archives).

New York, USA, le 22 Mars, 2023/African Media Agency(AMA)/La Mission des Nations Unies en République centrafricaine (MINUSCA) a annoncé mardi avoir procédé à l’arrestation samedi 18 mars du commandant régional d’un groupe armé, le « Général » Hussein Damboucha.

L’arrestation qui a eu lieu à Sam Ouandja (320 km au nord de Bria), dans la préfecture de la Hautte-Kotto, a été menée conjointement par les Forces de sécurité intérieure centrafricaines et la Force et la Police de la MINUSCA, a précisé la mission onusienne dans un communiqué de presse.

La MINUSCA rappelle que le nom du « Général » Hussein Damboucha, commandant régional du Front populaire pour la renaissance de la Centrafrique (FPRC) et membre de la Coalition des Patriotes pour le Changement, apparaît dans les rapports du Groupe d’experts sur la République centrafricaine comme auteur des violations et atteintes aux droits de l’homme et au droit international humanitaire.

MINUSCA/Hervé Serefio – Des Casques bleus patrouillent dans une ville du nord-est de la République centrafricaine.

Garde à vue

Le détenu est actuellement en garde à vue auprès des institutions centrafricaines habilitées, après son transfèrement de Sam Ouandja à Bangui, avec l’appui de la MINUSCA.

La résolution 2659 du Conseil de sécurité des Nations Unies, qui reconduit le mandat de la mission jusqu’au 15 novembre 2023, demande à la MINUSCA de concourir à renforcer l’indépendance de la justice et à renforcer les capacités et l’efficacité de l’appareil judiciaire ainsi que l’efficacité et la responsabilité du système pénitentiaire, notamment en fournissant une assistance technique aux autorités centrafricaines pour l’identification des responsables de crimes constituant des violations du droit international humanitaire, des violations des droits de l’homme et des atteintes à ces droits commis sur l’ensemble du territoire de la République centrafricaine.

« La MINUSCA continuera à apporter son appui aux institutions judiciaires centrafricaines dans la lutte contre l’impunité, condition indispensable à la consolidation de la paix et la réconciliation nationale », a déclaré la mission.

Distribué par  African Media Agency pour Onu Info

The post RCA : la MINUSCA arrête le chef régional d’un groupe armé accusé de violations des droits humains appeared first on African Media Agency.

Source : African Media Agency (AMA)

Lire Aussi Sur Matininfos.NET

La Banque africaine de développement approuve sa nouvelle stratégie pour amplifier les progrès socio-économiques du Royaume

RABAT, Maroc, 28 Mai 2024 -/African Media Agency(AMA)/-Le Conseil d’administration du Groupe de la Banque …

Avez-vous aimé l'article? Partagez et Laissez votre commentaire