franc-congolais

RDC:La dépréciation du Franc Congolais, principale cause de l’inflation !

Jusqu’où ira l’inflation en RDC ? Tenez ! Malgré les multiples appels du Gouverneur de la BCC, consécutivement aux mesures prises par le conseil des Ministres du Gouvernement Matata, rien ne change et la situation ne fait que s’empirer. Ce qui explique  que la dépréciation du Franc Congolais vécu depuis le début de l’année en cours, a contribué à la hausse des prix. C’est ce que restitue l’Institut National des Statistiques (INS) dans son rapport hebdomadaire de la semaine dernière.  Aussi, toujours est-il que l’interruption du trafic ferroviaire entre le Katanga et les Kasaïs est à la base de l’inflation à Kananga et Mbuji Mayi, des certains produits tels que du poisson salé et fumé, du sucre, lait ainsi que de la farine de froment.

A cette allure, la hausse des prix serait de 31,374 % au niveau national et 28,904 % à Kinshasa si l’on y prend garde. 

L’inflation hebdomadaire du 08 au 13 mai 2017 est de 0,777 % au niveau national et 0,738 % à Kinshasa. Depuis le début de l’année jusqu’à ce jour, l’inflation se situe à 10,485 % au niveau national et 9,721 % à Kinshasa. Si ce rythme hebdomadaire de hausse des prix se maintenait, à la fin de l’année la hausse des prix serait de 31,374 % au niveau national et 28,904 % à Kinshasa.

En comparant la dix-neuvième semaine de l’année 2017 par rapport à celle de 2016, la hausse des prix est de 22,252 % au niveau national et de 22,099 % à Kinshasa.

L’interruption du trafic ferroviaire entre le Katanga et les Kasaïs a occasionné la hausse des prix à Kananga et Mbuji Mayi des poissons (salés, séchés et fumés), du sucre, des laits et produits laitiers, de la farine de froments.

Le niveau de l’inflation de la semaine est également consécutif à la dépréciation du franc Congolais sur le marché de change occasionnant. Ainsi la hausse des prix :

  • Des vêtements et chaussures
  • Des meubles et articles d’ameublement
  • Des appareils électroménagers
  • Des produits pharmaceutiques
  • Des produits des soins corporels
  • Des services d’hébergement et de restauration
  • Des fournitures de bureau
  • Des livres
  • Des boissons alcoolisées importées
  • De l’huile végétale importée
  • Des pâtes alimentaires
  • Des boîtes de conserves
  • Services des ménages
  • Des services de mécaniciens
  • Des pièces de rechanges
  • Services récréatifs

En dépit de cela figure l’augmentation de quelques produits à Kinshasa est estimé notamment de 8.294 du 6 mai à 8.302 FC au 13 mai 2017. De l’huile végétale importée qui passe de 14,828 FC à la semaine du 6 mai à 15.273 FC au 13 mai 2017. Les fretins séchés (Ndakala) qui passe de 22.475 FC à 23.573 FC.

Judith Asina

Lire Aussi Sur Matininfos.NET

LE MARCHÉ, votre nouveau mensuel économique et financier de référence

DAKAR, Sénégal, 27 Mai 2024 /African Media Agency (AMA)/- L’Afrique, particulièrement la zone de l’Union Économiques …

Avez-vous aimé l'article? Partagez et Laissez votre commentaire