Le voyage de M. Salovey marque une décennie d’engagement accru de l’Université Yale en Afrique

ABIDJAN, Côte d’Ivoire, 20 Mars 2024 -/African Media Agency (AMA)/- Pendant les vacances de printemps de Yale, le président Peter Salovey se rend en Afrique, sa troisième visite sur le continent en tant que dirigeant de l’université, renforçant ainsi l’engagement de Yale en faveur de la collaboration mondiale et élargissant le champ d’action de l’université pour favoriser les partenariats éducatifs.

Le président Salovey (au centre) en compagnie de Koffi N’Guessan, ministre de l’enseignement technique, de la formation professionnelle et de l’apprentissage (à droite), et de Thierry Tanoh, ancien ministre du pétrole, de l’énergie et des énergies renouvelables (à gauche)

Ce voyage, qui comprend des visites en Côte d’Ivoire et au Rwanda, marque l’élargissement de cette action visant à cultiver des collaborations nouvelles et continues avec les pays d’Afrique francophone, en mettant l’accent sur des questions d’importance mondiale. Parmi ces questions figurent la préservation de l’environnement, la croissance économique et l’accès à l’enseignement supérieur.

« Je suis ravi de me rendre au Rwanda et en Côte d’Ivoire cette semaine pour marquer une décennie d’engagement accru de Yale en Afrique », a déclaré M. Salovey. « Mon objectif est d’élargir notre champ d’action pour les collaborations continues et nouvelles, et comme c’est la première fois que je me rends dans un pays d’Afrique francophone, ce voyage souligne l’importance de s’engager profondément sur le continent. »

« Les discussions que j’ai eues lors de ce voyage avec des partenaires institutionnels et des anciens étudiants nous aident à comprendre comment Yale pourrait continuer à construire des réseaux et à mettre en place des initiatives d’enseignement et de recherche avec des collègues de toute l’Afrique pour relever des défis mondiaux. »

Renforcer les liens éducatifs et culturels en Côte d’Ivoire

M. Salovey est arrivé vendredi à Abidjan, la capitale de la Côte d’Ivoire, où il a rencontré des ministres du gouvernement et des responsables de la Banque africaine de développement, soulignant ainsi l’importance du voyage pour favoriser les collaborations en matière d’éducation et les initiatives de développement économique. Une réception s’en est suivi, qui a été l’occasion de nouer des contacts et de renforcer les liens entre Yale et ses homologues et anciens étudiants ivoiriens.

M. Salovey a participé à une table ronde avec des élèves de l’International Community School of Abidjan, organisée par l’ambassade des États-Unis. Au cours de cette rencontre, le président de Yale a répondu à leurs questions, leur a donné un aperçu de la philosophie éducative de Yale et les a encouragés à apprendre tout au long de leur vie.

La visite a également compris une réunion avec les présidents des universités locales qui s’est concentrée sur le renforcement des échanges éducatifs et des partenariats entre les institutions ivoiriennes et Yale. 

Le président Salovey en compagnie de Junaid Munir, chef de mission adjoint à l’ambassade des États-Unis en Côte d’Ivoire, et d’élèves de l’International Community School d’Abidjan.

Collaboration en matière d’environnement et d’éducation au Rwanda

Plus tôt dans le voyage, Salovey s’est rendu au Rwanda pour rencontrer les personnes impliquées dans les initiatives environnementales et éducatives de Yale dans ce pays. Lors d’une visite au mémorial du génocide de Kigali, M. Salovey a rendu hommage aux victimes du génocide rwandais. Cette visite a mis en évidence l’importance de la mémoire du passé pour informer les efforts de prévention des conflits futurs, a-t-il déclaré, soulignant l’engagement de Yale dans l’étude et la promotion des droits de l’homme.

Le même jour, M. Salovey a abordé la question de la recherche environnementale lors de réunions avec Jeanne d’Arc Mujawamariya, ministre rwandaise de l’environnement, et d’autres responsables rwandais de l’environnement. Il a exploré les possibilités de collaboration entre Yale et le Rwanda sur des projets de développement durable et de conservation, en soulignant le rôle des institutions universitaires dans la résolution des problèmes environnementaux mondiaux.

La délégation de Yale a été rejointe par des représentants de la Yale School of the Environment (YSE) pour une expédition au parc national des volcans, situé dans le nord-ouest du Rwanda, afin d’observer directement les efforts de conservation du pays, renforçant ainsi l’engagement de Yale en faveur de la conservation de la biodiversité. 

YSE, qui offre aux étudiants en master et doctorat de Yale la possibilité de se rendre au Rwanda pour étudier la conservation de la faune et de la flore sauvages, a tiré des enseignements de plusieurs projets très réussis du gouvernement rwandais, de l’Union européenne et des initiatives public-privé.

« Cette année, pour la première fois, grâce à un partenariat entre la YSE, l’université du Rwanda et la Smithsonian Institution, nous serons en mesure d’inviter un nombre égal d’étudiants rwandais en master ou en doctorat à participer à une grande partie du voyage d’étude, afin de découvrir la biodiversité exceptionnelle des parcs, leur gestion et leurs relations avec les communautés situées à leurs frontières », a déclaré Amy Vedder, maître de conférences à la Yale School of the Environment, qui a participé à la visite du président. « Nous sommes impatients de travailler en réseau et d’apprendre ensemble, sachant qu’une telle expérience peut contribuer de manière significative au développement du leadership ici au Rwanda, ainsi qu’avec nos étudiants recrutés dans le monde entier. »

Par la suite, M. Salovey a observé le travail d’un groupe de coopératives féminines pour apprendre davantage de leur rôle essentiel dans l’adaptation des zones rurales au changement climatique, illustrant ainsi l’engagement de l’université avec ses partenaires pour soutenir les initiatives environnementales menées par les communautés.

Au Rwanda, M. Salovey a également prononcé un discours de bienvenue décrivant la contribution de Yale à la transformation de la recherche en politique en Afrique lors d’un dialogue politique intitulé “Collaboration par la recherche : les voies d’une politique fondée sur des données probantes au Rwanda.” 

L’événement a réuni des chercheurs de l’Economic Growth Center (EGC) de Yale, de Yale Inclusion Economics et de l’International Growth Centre, et a donné lieu à des présentations par les professeurs de Yale Lauren Falcao Bergquist, de la Yale Jackson School of Global Affairs et de la Faculté des arts et des sciences de Yale, et Kevin Donovan, de la Yale School of Management. Falcao Bergquist et Donovan, tous deux membres de la faculté d’économie et affiliés à l’EGC, ont parlé de leurs recherches sur les politiques industrielles visant à stimuler les exportations et les investissements dans les infrastructures rurales afin d’atténuer les effets du changement climatique. 

Les participants à un dialogue sur les politiques à Kigali, au Rwanda, le 11 mars, intitulé “Collaboration par la recherche : Les voies d’une politique fondée sur des données probantes au Rwanda”

Soulignant l’importance des partenariats entre la recherche et la politique au Rwanda et les avantages mutuels de la collaboration universitaire, l’événement a été présidé par le ministre rwandais du commerce et de l’industrie, Jean-Chrysostome Ngabitsinze. L’événement a également été l’occasion pour les participants de s’engager avec des homologues et des organisations rwandaises, telles que Bridges to Prosperity, qui aide à construire des ponts pour améliorer la vie des communautés rurales, afin de discuter de la recherche et des voies d’impact au Rwanda pour relever les défis économiques et environnementaux. Pour en savoir plus sur le dialogue politique, consultez le site web de l’EGC.

La visite comprenait également une réunion avec Eric Kneedler, l’ambassadeur des États-Unis au Rwanda, qui a donné un aperçu du pays et a discuté de l’importance d’une collaboration accrue entre les institutions américaines et africaines.

Favoriser les partenariats mondiaux pour un avenir durable

La visite en Côte d’Ivoire et au Rwanda illustre la volonté de Yale de renforcer les partenariats mondiaux dans les domaines de l’éducation, de la protection de l’environnement et du développement économique, a déclaré M. Salovey. En plus de souligner l’engagement de l’université à relever les défis mondiaux, le voyage a également mis en évidence le potentiel des institutions académiques à contribuer de manière significative à la diplomatie et à la collaboration internationales.

Dans son discours inaugural en tant que président de Yale en 2013, M. Salovey a lancé une initiative visant à renforcer les liens entre Yale et l’Afrique en encourageant de nouvelles orientations dans la recherche sur l’Afrique, en identifiant de nouveaux partenariats et en approfondissant les partenariats existants, tout en transformant les expériences éducatives et les opportunités de carrière des étudiants à Yale et en Afrique. Tout au long de son mandat, Yale a continué à tirer parti de la puissance des partenariats et des réseaux mondiaux à travers le continent pour créer de nouvelles connaissances dans les domaines de la science, de la santé publique, des affaires et d’autres disciplines, et pour améliorer les conditions de vie dans le monde entier.

Alors que Yale continue de construire et de renforcer ces partenariats, M. Salovey a déclaré que l’impact de ces collaborations sur le continent africain devrait se faire sentir bien au-delà des participants immédiats, afin de favoriser une communauté universitaire mondiale plus interconnectée et se soutenant mutuellement.

Distribué parAfrican Media Agency (AMA)pour Yale

Pour en savoir plus sur Yale et l’Afrique, visitez le site web Yale and the World

The post Le voyage de M. Salovey marque une décennie d’engagement accru de l’Université Yale en Afrique appeared first on African Media Agency.

Source : African Media Agency (AMA)

Lire Aussi Sur Matininfos.NET

Champion africain de la lutte contre le paludisme, le professeur Abdoulaye Diabaté sur la scène de TED2024

KAMPALA, Uganda, 12 Avril 2024 -/African Media Agency(AMA)/- TED2024, événement majeur célébrant 40 ans d’innovation, d’ingéniosité et de …

Avez-vous aimé l'article? Partagez et Laissez votre commentaire