EMpact lance son studio d’investissement en Côte d’Ivoire, annonçant une nouvelle approche de l’investissement à impact en Afrique de l’Ouest

L’Université Internationale de Grand Bassam et l’Institut National Polytechnique Félix Houphouët-Boigny sont des partenaires académiques de lancement

ABIDJAN, Côte d’Ivoire, 23 Avril 2024 /African Media Agency/- Aujourd’hui a lieu le lancement d’EMpact – un studio d’investissement et de création d’entreprises au service des chaînes de valeur agricole – en Côte d’Ivoire, son premier marché en Afrique, après un lancement réussi en Amérique latine en 2023. L’initiative en Côte d’Ivoire est une collaboration entre EMpact et deux institutions de premier plan: l’Université Internationale de Grand Bassam (UIGB) et l’Institut National Polytechnique Félix Houphouët-Boigny (INP-HB). Le studio développera un entrepreneuriat collaboratif qui répond aux besoins des entreprises acteurs des chaînes de valeur agricole, conduisant à un impact durable à l’intersection de l’activité humaine et de notre planète.

Professeur Saliou Touré, Président de l’UIGB, a déclaré : « Nous pensons que chaque étudiant de l’UIGB devrait développer un esprit d’entreprise, répondant à la vision holistique plus large de l’UIGB selon laquelle nos jeunes ouvrent la voie au développement des produits et services utilisés en Afrique par les africains. L’avenir de la chaîne de valeur agricole doit inclure des solutions innovantes qui stimulent des efforts systématiques et durables. Cette approche innovante doit intégrer des fondations entrepreneuriales fortes. L’UIGB est heureuse de rejoindre EMpact dans son approche multidimensionnelle du développement de l’entrepreneuriat dans laquelle les dirigeants d’entreprises et de l’industrie travaillent aux côtés de nos étudiants et futurs dirigeants pour amener le changement, faisant ainsi avancer le secteur agricole ».

Le studio d’investissement s’attaque au problème le plus critique auquel est confronté l’entrepreneuriat sur les marchés frontières, à savoir le perfectionnement des talents. Les étudiants de l’UIGB et de l’INP-HB, les anciens élèves, ou même des étudiants d’autres universités, seront encadrés en tant qu’entrepreneurs en utilisant une formation hybride dispensée par les établissements universitaires et le meilleur programme mondial d’EMpact. Cette phase est suivie d’une incubation au cours de laquelle les jeunes et les femmes fondateurs sont aidés à concevoir des solutions numériques qui répondent aux besoins et aux problèmes des entreprises partenaires. À terme, les entreprises incubées entreront dans un accélérateur qui aidera chaque équipe à transformer ses solutions en start-ups prêtes à une injection de capital grâce à un mentorat continu, un accès à des services partagés essentiels et l’ouverture de portes à des partenaires supplémentaires.

Dr. Moussa Diaby Abdoul Kader, Directeur Général de l’INP-HB, a déclaré: “ Je crois fermement au rôle fondamental que jouent la formation et la création de petites entreprises dans le développement d’un pays. L’un des défis de notre pays est la création d’emplois et l’insertion de nos jeunes diplômés. Ce partenariat, que l’INP-HB est fier de signer avec EMpact, destiné à appuyer les initiatives de start up de nos étudiants, est une réponse pertinente à la croissance du chômage des étudiants. Il vient renforcer les liens incontournables qui existent entre notre système de recherche et la valorisation des résultats à travers des entreprises innovantes. L’agriculture, qui demeure l’un des piliers du développement des pays africains, en est la première bénéficiaire. Ce partenariat est donc d’une importance capitale pour l’INP-HB dans la mesure où l’entrepreneuriat est en train de prendre une ampleur sans précédent dans la conjoncture économique et financière actuelle.”

Sami Lahoud et Prateek Shrivastava, co-fondateurs d’EMpact, ont déclaré : « Les techniques agricoles traditionnelles maintiennent les agriculteurs dans la pauvreté, produisent beaucoup de déchets, nuisent à l’environnement et sont généralement non durables, créant ainsi de réelles inquiétudes quant à la sécurité alimentaire mondiale. En exploitant le potentiel des jeunes et des femmes sur les marchés frontières tels que l’Afrique de l’Ouest, et en les mettant en contact avec des talents d’autres régions du monde, nous transformons les défis auxquels sont confrontés ces pays et les chaînes de valeur agricoles mondiales en opportunités pour les populations et pour nos populations. planète. Nous sommes reconnaissants envers nos partenaires de lancement UIGB et INP-HB de nous avoir rejoint dans ce voyage passionnant qui placera la Côte d’Ivoire à l’avant-garde de la résolution de ces problèmes critiques».

L’importation de technologies des marchés développés vers les marchés frontières ne répond invariablement ni aux besoins de ces marchés, ni aux besoins des entreprises des chaînes de valeur agricole, en raison du stade de développement de ces pays. Cependant, les innovations développées localement, en collaboration avec des entreprises et des partenaires technologiques, mises en œuvre par des institutions locales de renforcement des capacités, sont mieux adaptées à un marché comme la Côte d’Ivoire, qui est un important fournisseur mondial de cultures critiques. De telles innovations sont beaucoup plus faciles à reproduire sur des marchés présentant des caractéristiques similaires à celles de la Côte d’Ivoire, que ce soit en Afrique, en Amérique latine, en Asie ou dans d’autres régions du monde.

Le studio d’investissement d’EMpact au sein de l’UIGB et de l’INP-HB en Côte d’Ivoire, qui s’inspire du studio EMpact déjà en activité au Guatemala, sera reproduit avec d’autres institutions du pays et de la région. En 2025, il est prévu d’inclure des marchés frontières supplémentaires tels que ceux d’Asie centrale, et de commencer à interconnecter ces marchés grâce à la pollinisation croisée des idées, en capitalisant sur leurs similitudes et complémentarités organiques.

Distribué parAfrican Media Agency(AMA) pour EMpact

À propos d’EMpact

EMpact est un studio de création d’entreprises qui dessert des chaînes de valeur critiques dans les marchés émergents en s’attaquant aux problèmes chroniques affectant ces marchés et notre planète.

EMpact favorise le changement grâce au développement des talents et à l’incubation d’entreprises qui répondent aux besoins des acteurs clés de ces chaînes de valeur, en mettant l’accent sur l’agriculture. La dernière étape de ce modèle de studio d’investissement consiste à accélérer l’apport de capital aux startups, à les accompagner tout au long de la phase initiale de leur parcours de croissance, puis – au fil du temps – à les confier aux investisseurs ultérieurs.

À propos de l’UIGB

UIGB est une institution académique de style américain à but non lucratif dont la mission est de transformer la société ivoirienne et ouest-africaine grâce à un enseignement distinctif de type américain, centré sur l’étudiant, avec un enseignement en anglais pour préparer les futurs dirigeants à un emploi significatif et s’engager dans la recherche et les services qui contribuent à la croissance économique équitable des communautés locales, régionales et mondiales. L’université propose huit programmes d’études axés sur la carrière dans deux écoles : la School of Business and Social Sciences (BSS) et la School of Science, Technology, Engineering and Mathematics (STEM). L’IUGB propose également un programme préparatoire intensif à l’université d’anglais et dispose d’un centre de formation continue.

A propos de l’INP-HB

Établissement public à caractère administratif, l’INP-HB est une institution unique dans la sous-région ouest- africaine. Créé par décret 96-678 du 04 septembre 1996, l’INP-HB est issu du regroupement de l’Ecole Nationale Supérieure d’Agronomie (ENSA), l’Ecole Nationale Supérieure des Travaux Publics (ENSTP), l’Institut Agricole de Bouaké (IAB) et l’Institut National Supérieure de l’Enseignement Technique (INSET), quatre écoles appelées communément les « Ex Grandes Ecoles de Yamoussoukro ».

INP-HB, fleuron du système de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, est désormais reconnu pour la qualité de sa formation avec les accréditations. L’Institut, particulièrement sensible à son ancrage au sein du monde professionnel, travaille à construire des citoyens de demain aptes à relever les défis de l’émergence de la Côte d’Ivoire et l’Afrique. Pour y arriver, un vaste réseau d’alumni organisé par pôle de métier l’accompagne et s’assure de l’adéquation des formations avec les enjeux socio-économiques durables.

L’une des forces de l’INP-HB depuis sa création réside dans la diversification de son offre de formation à travers neuf (9) écoles qui couvrent tous les secteurs économiques et sociaux. Cela lui permet de nouer des partenariats stratégiques de niveau international.

Ces 2 dernières années, l’Institut s’est résolument ouvert vers le monde à travers la création de formations conjointes avec des partenaires prestigieux sur tous les continents (l’X, HEC, Ecole des Ponts, l’UQAM, l’Université d’Ottawa, UM6P, l’Université de Shenzen…).

Contacts médias

Meganne Lorraine BOHO

bohomeganne@gmail.com

The post EMpact lance son studio d’investissement en Côte d’Ivoire, annonçant une nouvelle approche de l’investissement à impact en Afrique de l’Ouest appeared first on African Media Agency.

Source : African Media Agency (AMA)

Lire Aussi Sur Matininfos.NET

La Banque africaine de développement approuve sa nouvelle stratégie pour amplifier les progrès socio-économiques du Royaume

RABAT, Maroc, 28 Mai 2024 -/African Media Agency(AMA)/-Le Conseil d’administration du Groupe de la Banque …

Avez-vous aimé l'article? Partagez et Laissez votre commentaire